ACTUALITÉS & FACT CHECKING

ACTUALITÉS

FACT CHECKING

Education : En Afrique, 80 % des élèves incapables de lire

Entre 50 et 80 % des élèves de deuxième annéeen Afrique Sub sahariennesont incapables de répondre à une seule question tirée d’un court passage lu et un grand nombre de lire le moindre mot, expose une étude de la Banque Mondiale. LIRE LA SUITE

Elections 2020 : Plus d’une centaine de personnes enlevées dans les régions anglophones

Dans son rapport, l’ONG Human Rights Watchindique qu’en plus des élèvements, les Séparatistes armés ont incendié des biens et menacé des électeurs dans la période précédant les élections Municipales et Législativesdu 9 février 2020. LIRE LA SUITE

2020 Elections: Heavy deployment of troops in restive South West region

The coupled elections of February 09, took place in the Southwest region under strong military presence. While the elites and high personalities benefited from armoured vehicles and military protection, ordinary citizens were left at the mercy of the separatists.LIRE LA SUITE

Municipales 2020 : A l’Ouest, le SDF remporte une des 20 communes convoitées

En mauvaise posture dans la région de l’Ouest, le parti de Ni John Fru Ndi a remporté qu’une seule commune sur quarante aux Municipales 2020, celle de Bafoussam 1er, au détriment du RDPC. Les résultats du scrutin municipal du 9 février 2020, qui était couplé aux Législatives LIRE LA SUITE

Paul Kagame Did Not Offer Rwandan Presidency to Kamto

A quote allegedly from Paul Kagame, lauding Maurice Kamto, wishing he could offer him the post of Rwandan President and inviting Kamto to Rwanda in September 2020 is Fake News.LIRE LA SUITE

Non, les recettes douanières ne sont pas passées de 2,5 milliards à 22 milliards après le départ de DIT.

Depuis le 28 janvier 2020, un article intitulé « Cameroun-Port autonome de Douala : Bolloré viré, les recettes douanières passent de 2,5 milliards à 22 milliards en 30 jours » et publié sur le site afropolitis.com fait le tour de la toile. Après vérification et analyse des données il n’en est rien.LIRE LA SUITE

Non, il n’y a pas eu un nouvel incendie à la sous-préfecture de Muyuka

De nombreuses arrestations ont eu lieu au petit matin du 4 février 2020 à Muyuka dans la région du Sud-ouest au Cameroun. Certains ont tôt fait d’attribuer cette action des forces de l’ordre à un supposé incendie de la sous-préfecture de ladite localité dans la nuit du 2 au 3 février 2020. Après vérification, il ressort qu’il n’y a pas eu un nouvel incendie. LIRE LA SUITE

Non, l’AFP et le MRC ne soutiennent pas la candidature de Mongang Sylvain candidat du parti UFDC, pour la mairie de Douala 4eme.

Après vérification auprès des partis politiques concernés, ceux-ci se désolidarisent de la candidature de Mongang Sylvain. Cependant, ce dernier indique que cette alliance date de la dernière présidentielle. LIRE LA SUITE

INTERVIEW DE…

« Organiser ces élections, c’est conforter ces positions intransigeantes et de radicalités d’un certain nombre de nos compatriotes»

Dr Richard Makon, enseignant universitaire et expert en démocratie et gouvernance parle du contexte général lié aux prochaines consultations électorales.

Le corps électoral a été convoqué le dimanche 9 février 2020 à l’effet de procéder à l’élection des députés et des conseillers municipaux, après deux reports consécutifs. Comment envisagez-vous ce grand rendez-vous local, principalement dans les régions du Nord-Ouest et Sud-Ouest? LIRE LA SUITE

« Notre priorité était le social »

Job Théophile Kwapnang, Maire sortant de la Commune d’Arrondissement de Douala 3ème, en lice pour un deuxième mandat, revient sur les 6 années passées à la tête de l’une des plus importantes municipalités du Cameroun.

Vous êtes en fin de mandat, que doit-on retenir de ces 6 années passées à la tête de l’une des plus importantes communes du Cameroun ?LIRE LA SUITE

PAD : « La gestion en régie (…) est à écarter parce que porteuse des germes d’inefficacité inhérente au secteur public »

Dr Ariel Ngnitedem Economiste et Enseignant- chercheur à l’Université de Yaoundé II, Pour une gestion durable et rentable du Port de Douala,

l’idéal serait de s’en tenir exclusivement à la solution du marché qui consiste à retenir la meilleure offre possible en termes de rentabilité financière obtenue à l’issue d’une libre concurrence. .LIRE LA SUITE