[Enquête]Travaux publics : Près de 5 projets routiers arrêtés

[Enquête]Travaux publics : Près de 5 projets routiers arrêtés 

La majorité des chantiers souffre du dépassement des délais alors que certains sont à l’arrêt. L’Etat est parfois contraint de résilier les contrats avec les entreprises.

L’année 2019 s’est achevée sans que plusieurs projets routiers et autoroutiers n’arrivent à leur terme. Les vœux de l’an dernier ont été reconduits en 2020. A savoir par exemple, que soient livrés enfin les 60 premiers kilomètres de l’autoroute Yaoundé-Douala prévue pour mesurer 196 kilomètres. Cinq ans après le début du chantier, le bitume s’arrête au PK 40 ; et le tronçon n’est guère finalisé par l’entreprise China First Higway Engineering Company. Les délais semblent sans fin.

A travers le Cameroun, l’essentiel des chantiers routiers dont les délais ont expiré ne sont pas achevés. La liste est longue selon le pointage effectué par le ministère des Travaux publics qui, le 27 et le 30 décembre dernier, faisait la revue des projets routiers et autoroutiers du pays. La raison qui revient souvent est le non payement ou le payement irrégulier des décomptes dus aux entreprises. Face à un Etat mauvais payeur, les entreprises n’ont pas toujours la surface financière pour travailler sur fonds propres.

Du coup, on en arrive à des résiliations de contrat. Comme celui du marché de la route Soa Esse-Awae longue de 74 km, entamé en octobre 2016 pour être livré en 17 septembre 2019 par la société Atidolf Nigeria Ltd. Tout s’est arrêté alors que les travaux étaient réalisés à 21,78%. Quant au chantier sur l’axe Sangmélima-Bikoula (65 km), il est suspendu depuis le 17 septembre 2018, mettant ainsi à mal le projet de la route partant de Sangmélima pour Ouesso au Congo. Sur le lot 1 de la Ring road, les pluies avaient contraint à suspendre le chantier le 1er août 2018. Depuis cette date, rien n’a plus été fait à cause de l’insécurité dans la région du Nord-Ouest.

Si en 2019 plusieurs projets ne sont pas parvenus à leur terme, les espoirs sont reportés sur 2020. C’est le cas des populations de la région de l’Est, bénéficiaires du projet de construction de la route Mbama-Messamena (38 Km) qui prévoit 5 km de voirie dans la ville d’Abong-Mbang. Après l’expiration du délai contractuel le 31 juillet 2019, l’entreprise avait demandé une prolongation de sept mois supplémentaires. La nouvelle date a donc été fixée au 28 février 2020. Voilà qui augmente le nombre d’échéances prévues cette année. En effet, plusieurs projets de construction ou de réhabilitation de route sont déjà prévus pour s’achever d’ici les 12 prochains mois.

Incertitude

Pas sûr que ces délais seront respectés eu égard aux retards accusés dans l’évolution des travaux. A l’instar de la route Nsimalen-Mbalmayo-Ebolowa dont la livraison est prévue le 24 juillet 2020. C’est aussi le cas du tronçon Ntui-Mankim (96,7 km) qui fait partie du vaste projet Batchenga-Ntui-Yoko-Lena-Tibati. Il y a aussi à craindre pour le respect des délais du projet de réhabilitation des différents tronçons de la route Yaoundé-Bafoussam-Babadjou.

Le respect des échéances reste un défi à relever. Pendant la revue des projets, le ministre des Travaux publics, Emmanuel Nganou Djoumessi, a fait plusieurs recommandations. Les entreprises doivent produire leurs chronogrammes d’achèvement des travaux assortis des difficultés rencontrées. Elles doivent aussi produire chaque mois des décomptes afin de faciliter les payements. La rationalisation et la définition des avenants doivent permettre d’éviter la multiplication des avenants pour le même projet. Aux entreprises situées sur les sections Ngaoundéré-Garoua, Mbalmayo-Ebolowa-Ambam, il est spécialement recommandé d’accélérer les travaux sur le terrain pour permettre de nouvelles contractualisations. Les délégués régionaux des Travaux publics ont reçu instruction de suivre rigoureusement tous les chantiers routiers relevant de leur territoire de compétence. Le ministre a par ailleurs prescrit l’appropriation du guide de l’ingénieur de suivi.

Assongmo Necdem

CHANTIERS A L’ARRET

TRAVAUX DE CONSTRUCTION DE LA DEUXIEME VOIE D’ACCES A BAMENDA

Linéaire : 20km

Entreprise : BUN’S SARL

Mission de Contrôle Technique : CERBAT SARL

Mission de Contrôle Géotechnique : BRECG SARL

Date de début : 12 avril 2013

Délai : 71 mois et 19 jours (Marché de base + Avenant)

Date de fin : 31 mars 2019

  • L’avancement global des travaux

Avancement physique : 37.96% par rapport au Marché + avenant de base.

Consommation des délais : 88,62 %

Difficultés

Expropriations avec l’absence du Décret d’indemnisation,

Correction du rapport par le préfet encore attendu

Déplacement des réseaux : la provision pour le déplacement du réseau d’eau et réseau électrique prise en compte dans l’avenant est inférieure au montant issu des études réalisées par les services de la Délégation départementale des Mines de la Mezam.

L’entreprise a arrêté les travaux au mois d’août pour cause d’insécurité dans la Région.

TRAVAUX DE CONSTRUCTION DE LA ROUTE SANGMELIMA – OUESSO, LOT1 :

Sangmélima – Djoum/ Section 1: Sangmelima-Bikoula(65 km).

  • Linéaire : 65 km
    • Entreprise : KAYSON INC
    • Mission de Contrôle Technique : Groupement PACE-ECCAM
    • Date de début : 12 Octobre 2012
    • Délai : les travaux ont été suspendus le 17 septembre 2018 soit après 72 mois de réalisation sur 74 mois, y compris prolongations.
    • Financement : BID+BIP MINTP

L’avancement physique Au 31 mai 2019 est de 61.45 %.

Difficultés

  • Travaux en arrêt depuis le 17 septembre 2018, malgré l’Ordre de Service N° 561 du 07 mai 2019 de reprise des Travaux qui a été notifié à l’entreprise en date du 07 mai 2019 ;
    • Retards de paiements des décomptes de la MDC :
    • Retard dans la signature de l’avenant au marché des travaux et de la MDC.

TRAVAUX DE REHABILITATION DE LA RING ROAD. LOT 1 : KUMBO – NDU – NKAMBE – MISAJE

Linéaire : 82 km

Entreprise : BOFAS Sarl

Mission de Contrôle Technique : KOUMA Sarl

Date de début : 27/12/2017

Financement : BIP MINEPAT

Délai : 12 mois

Date de fin : 26/12/2018 (Délais suspendus depuis le 01/08/2018 pour cause de pluies, non reprise jusqu’à ce jour pour cause d’insécurité)

L’avancement physique est de 56,26% pour des délais contractuels consommés de 62%.

Difficultés

Paiement des décomptes : l’irrégularité des paiements rend difficile la mobilisation satisfaisante des cocontractants sur le terrain;

Travaux en arrêt pour cause d’insécurité depuis novembre 2018;

L’ordre de service de démarrage du marché complémentaire d’un montant de 1,8 milliard F.Cfa a été notifié le 02 juillet 2019

Travaux de construction des bassins agricoles de l’Ouest. Lot 1 : BALEVENG-BAGANG-BATCHAM-MBOUDA-GALIM ET BRETELLES MBOUDA-BAMESSO-GALIM-BALESSING-BATCHAM ET MBOUDA-NGOUAYA-BATI (110 Km)

Linéaire : 110 km

Entreprise : ESER CONTRACTING AND INDUSTRY INC.CO

Mission de Contrôle Technique: ECTA BTP SARL

Mission de Contrôle Géotechnique : LABOGENIE

 Coût des Travaux : 53 708 103 048 FCFA TTC

 Coût Contrôle Technique: 3 003 138 338  F CFA TTC

 Coût Contrôle Géotechnique : 969 496 861 F CFA TTC

Financement: Budget d’Investissement Publics Exercices 2015 et suivants

Date de début : 28 juin 2016

Délai : 42 mois (06 mois pour la réalisation des Etudes d’Exécution (PHASE I) et 36 mois pour les travaux de la PHASE II)

Date de fin : 28 juin 2019

Résiliation par Décision N° 327/D/MINTP/SG/DAJ du 22 octobre 2019. L’avancement physique est de 30,74% pour une consommation des délais de 110,59%

Difficultés:

Les expropriations dont les dossiers d’indemnisation ont été retournés aux Commissions Départementales de la MENOUA et des BAMBOUTOS pour corrections, les observations du MINDCAF ont été prises en compte.

Les dossiers ont été retransmis au MINDCAF pour suite de la procédure. Toutefois, l’emprise du projet est libérée à 90%. La non-libération des emprises n’est pas un point bloquant à l’exécution des travaux car, l’entreprise peut se déployer dans les zones libres d’entraves.

Irrégularité dans le paiement des décomptes.

Difficile mobilisation des cocontractants sur le terrain.

Retard dans l’exécution des travaux

Faible production dans l’exécution des travaux

Un ordre de service valant mise en demeure avait été servi à l’entreprise ESER le 17 avril 2019 et évalué non concluante le 9 Mai 2019.

Un ordre de service valant constat de défaillance a été notifié à l’entreprise le 29 Mai 2019.

Depuis cette évaluation, aucune action visant à booster sa production n’est perceptible sur le terrain; la situation reste pendante.

CONSTRUCTION DE LA ROUTE – SOA ESSE – AWAE

  • Linéaire : 74 km;
    • Entreprise : ATIDOLF NIGERIA LTD ;
    • Mission de Contrôle : BEC LA ROUTIERE SARL;
    • Délai : 24 mois;
    • Date de début : 18  octobre 2016;
    • Date de fin : 17 septembre 2019 (03 mois pour la mobilisation tardive de la Mission de Contrôle + 03 mois de prolongation pour la revue des études + 05 mois pour la suspension des travaux pour cause de pluies);

L’avancement physique à ce jour est de 21,78% plus d’activités marché résilié

CHANTIERS DONT LES DELAIS ONT EXPIRE

PROJET EN COURS SUR LA NATIONALE 1 : NGAOUNDERE-GAROUA (FIN FALAISE-PONT MAYO SALA)

  • Linéaire : 120 km ;
    • Entreprise : CROISIERE BTP;
    • Mission de Contrôle : INTEGC;
    • Date de début : 02 février 2017;
    • Délai : 26 mois;
    • Date de fin : 28 juin 2019;

Alors que les délais contractuels étaient consommés à 98%, l’avancement physique était de de 53 %

Difficultés

Difficultés d’approvisionnement en matériaux de revêtement ;

Retard dans le payement des décomptes au Fonds Routier.

PROJET EN COURS SUR LA NATIONALE 1 : NGAOUNDERE-GAROUA (PONT MAYO SALA-GAROUA)

  • Linéaire : 120 km ;
    • Entreprise : SOTCOCOG CAMEROUN;
    • Mission de Contrôle : INTEGC;
    • Date de début : 31 janvier 2017;
    • Délai : 24 mois;
    • Date de fin : 30 avril 2019;

L’avancement physique était de 50,44% pour des délais contractuels consommés de 98%.

Difficultés

Approvisionnement en matériaux de revêtement

Retard dans le payement des décomptes au Fonds Routier

PLANUT TRAVAUX DE CONSTRUCTION DE LA ROUTE MAROUA– BOGO

LOT 1: (39 km)

Financement : Budget du Plan d’Urgence

Entreprise: SOCIETE NOUVELLE D’ETUDE ET DE REALISATION (SNER).

Montant des Travaux HT : 16 345 926 533 FCFA

Date de démarrage: Ordre de service notifié le 15 Juillet 2016

Date de fin: le 15 Juillet 2019

Mission de Contrôle: CADEK SARL

Montant des prestations: 1 308 226 426 FCFA

Ordre de service de démarrage des prestations: notifié en août 2016

Situation au 30 novembre 2019

Avancement global : 50,09%

Avancement global financier : 36,60% (F CFA)

Difficultés

Non libération de l’emprise des travaux (le paiement des indemnisations n’est pas encore effectif bien que les fonds nécessaires ont été débloqués)

Retard dans la sélection des sous-traitants pour le déplacement des réseaux des concessionnaires

Arrêt des travaux de construction du canal exutoire du PK2+800 pour des problèmes de sécurité des riverains.

Le sous-traitant ENEO refuse de s’engager sur le montant sous missionné (29 millions) et demande une revalorisation à 45 millions

Le contrat du sous-traitant CAMWATER est en cours finalisation.

Le sous-traitant CAMTEL est déjà mobilisé sur le terrain

CONCEPTION/ RÉALISATION AUTOROUTE YAOUNDE – DOUALA (PHASE I)

Linéaire: 60 km

Entreprise: China First Higway Engineering Company

Mission de Contrôle Technique: Groupement Scet Tunisie / Louis Berger

Assistance à la Maitrise d’Œuvre Géotechnique : LABOGENIE

Date de début : 13 Octobre 2014

Délai : 74,5 mois (y compris la prolongation de 12 mois +14.5)

Date de fin : 31 Décembre 2019

Le taux d’avancement des travaux à date est de 74% pour une consommation de délai de 93%. Les travaux s’exécutent actuellement entre le PK0 et le PK 60.

PK0-PK40 : tous les ouvrages construits, couches de forme en GC,  fondation en EME 2, base en EME 2 mises en œuvre sur 40 km sauf au niveau du PK 27 (travaux du PI en cours de finalisation) et du PK 37 (zone de déblai rocheux). La couche de roulement est mise en œuvre sur 39 km.

PK40-PK60: Travaux de déforestage, étude d’exécution, décapage, déblais meubles et rocheux, remblais mis en place et campagne géotechnique sont en cours.

Problèmes rencontrés :

Faiblesse dans la mobilisation des fonds de contrepartie entravant le déblocage de la part à régler par EXIM BANK CHINE.

Retard dans le paiement des décomptes (CFHEC a des impayés de 42 773 766 038 FCFA ; Scet-Tunisie/Louis-Berger a des impayés de 552 721 044 FCFA ; AGMO a des impayés de 182 906 922 FCFA)

Retard qu’accuse le BET dans la production des documents en vue de la réalisation des études APS nécessaires aux raccordements de la première section autoroutière à la route nationale 3 par Boumnyebel et au réseau urbain de Yaoundé par Nkolbisson.

Toutes les actions ont été menées: saisine du MINEPAT et du MINFI le 5 mars 2019 ; Ordre de Service notifié le 21 février 2019 au BET pour la réalisation desdites études pour une durée de 2,5 mois.

MBAMA-MESSAMENA (38 km) ET 05 KM DE LA VOIRIE D’ABONG-MBANG

Avancement physique au 03 juillet 2019 marquant l’arrêt des travaux pour cause d’impayés: 78,12%.

 Consommation des délais: 101,72% (fin des délais contractuels  prévue le 31 juillet 2019. une demande de prolongation de 07 mois supplémentaires (jusqu’au 28 février 2020) a été introduite par l’entreprise.

Bitumage de la voirie d’Abong-Mbang sur 6,152 km achevé, la levée des réserves devant clôturer les travaux de la Commission de la réception provisoire partielle a eu lieu le 29 mai 2019.

EMANA-MONATELE (2ème phase)

  • Linéaire : 17,475 km ;
    • Entreprise : BOFAS SARL;
    • Mission de Contrôle : Maitrise d’œuvre publique;
    • Date de début : 11 mars 2019;
    • Délai : 08 mois;
    • Date de fin : 11 novembre 2019.

Difficultés

Le marché de la première phase avait prévu la mise en œuvre de la couche de base en concassé  0/31,5 sur une épaisseur de 20 cm. Le marché de la 2ème phase a prévu de compléter à 25 cm par la mise en œuvre de 5cm de concassé 0/31,5. Mais les travaux de la seconde phase ont débuté 8 (huit) mois après la fin des travaux de la première phase. La chaussée a été ouverte à la circulation et exposée aux intempéries. Les levers topographiques font ressortir de fortes pertes de matériaux de la couche de base. Par endroit, la couche de base est fortement attaquée. Le risque est de ne pouvoir atteindre Monatélé avec les ressources disponibles. Le projet d’accostage est en cours de finalisation.

LIMITE SUD-SANGMELIMA

  • Linéaire : 69,33 km ;
    • Entreprise : EBM BTP;
    • Mission de Contrôle : Maitrise d’œuvre publique;
    • Date de début : 18 décembre 2017;
    • Délai : 06 mois + 06 mois de prolongation de délai;
    • Date de fin : 02 novembre 2019;           

Consistance des travaux : Installation de chantier ; Débroussaillement mécanisé et Bouchage des nids de poule.

  • L’avancement physique est de 75,88 % pour des délais contractuels consommés de 105,85 %.
    •  Débroussaillement mécanisé: 100%
    • Bouchage des nids de poule en cours

TRAVAUX DE CONSTRUCTION DE LA ROUTE SANGMELIMA – OUESSO, LOT1:

SANGMELIMA – DJOUM SECTION 2: BIKOULA-DJOUM (38 KM).

  • Linéaire :  38 km
    • Entreprise : ARAB CONTRACTORS OSMAN AHMED OSMAN & CO;
    • Mission de Contrôle Technique: Groupement BETA CONSULT-PACE
    • Date de début : 1 mars 2017
    • Délai : 34 mois
    • Date de fin : 31 décembre 2019
    • Financement: FKDEA+FSD+BADEA+OFID+BIP MINTP
  • L’avancement physique  au 11 décembre 2019: 50.5 %

Difficultés

  • Retard dans la  libération des emprises;
  • Retard de paiement des décomptes.

PROJET DE CONSTRUCTION DE LA ROUTE NKOLESSONG – NDING (89 KM), BRETELLE NANGA EBOKO-BIFOGO (6 KM)

Linéaire:  95 km

Entreprise : CHINA INTRNATIONAL WATER AND  ELECTRIC  CORP (CWE)

Mission de Contrôle Technique: BEC LA ROUTIERE

Mission de Contrôle Géotechnique : LABOGENIE

Date de début : 11 avril 2011

Délai : 104 mois 19 jours

Date de fin : 31 décembre 2019

Lorsque les délais contractuels étaient consommés à 99,14%, l’avancement physique était de 76,13%.

Difficultés

  • Paiement des décomptes N°29; 33; 35; 36; 37; 38; 39; 40 et 41 de l’entreprise CWE d’un montant global de 1 651 827 958 F CFA TTC ;
  • Paiement des décomptes N°1 relatif au marché complémentaire de la Mission de contrôle B,E,C LA ROUTIERE SARL 1 285 052 607 F CFA TTC ;
  • Mobilisation des ressources budgétaires pour faire face aux paiements des décomptes des travaux et des prestations à venir estimées à 21 028 158 597 F CFA TTC hors mis le montant de 2 000 000 000 F CFA budgétisé pour l’Exercice 2019.

LOT 3: NDING-MBGABA (40,461 KM) ET TRAVAUX SUPPLÉMENTAIRES : VOIRIE DE MINTA 1,25 KM ET PROLONGEMENT DU PROJET DE MBGABA-MBET 9 KM

Linéaire : 50,711 km

Entreprise : BUN’S Sarl

Mission de Contrôle : LOUIS BEREGER

Date de début : 16 mai 2013

Délai : 63 mois

Date de fin contractuelle : 31 Décembre 2019

Date de fin prévisionnelle: 31 juillet 2020 (demande de prolongation de 7 mois introduite par l’Entreprise)

Lorsque les délais contractuels étaient consommés à 99,10%, l’avancement physique était de 51,55%

Difficultés

Paiement des décomptes N°23; 24 et 25 de l’entreprise BUN’S Sarl en instance au Fonds Routier, d’un montant global de 975 438 830  F CFA TTC

Paiement des décomptes N°27 et 28 de la Mission de contrôle Louis Berger, d’un montant global de 419 669 140 F CFA TTC

Paiement du reliquat des indemnisations des populations d’un montant de 103 412 080 F CFA relatif au tronçon Nding-Mbgaba

Remobilisation des experts de la Mission de contrôle Louis Berger qui est tributaire de la réception  des travaux effectués par l’entreprise BUN’S Sarl depuis la reprise des travaux estimés à 1 500 000 000 F CFA environ

Mobilisation des ressources budgétaires pour faire face aux paiements des décomptes des travaux et des prestations exécutés et à venir, estimées à 5 700 000 000 F CFA hors mis le montant de 1 000 000 000 F CFA budgétisé pour l’exercice 2019.

TRAVAUX CONFORTATIF SUR LA NATIONALE 5, PONT DU NKAM-BAFANG; BAFANG-BANDJA; BANDJA-BANDJOUN ET BAFANG-BANGANGTE (Inter N4) Lot N°3-OU/17

Linéaire : 112,76 km ;

Entreprise : EDGE ;

Mission de Contrôle : DIDON CONSEILS SARL;

Date de début : 19 décembre 2017;

Délai : 12 mois;

Date de fin : 02 mai 2019;

Pour des délais contractuels consommés de 99,64%, l’avancement physique des travaux était de 78,25%

Difficultés

Non-paiement des décomptes de l’entreprise (N°1 et l’avance de démarrage) d’un montant cumulé de 671 574 445 FCFA TTC et de la Mission de contrôle (N°1 à 5) d’un montant cumulé de 102 326 539 FCFA TTC en instance de paiement au Fonds Routier.

Désignation tardive du BET  par le MINMAP.

Validation tardive des prix nouveaux sur les points critiques.

CHANTIERS ACCUSANT DEJA UN RETARD DANS LES DELAIS

TRAVAUX DE CONSTRUCTION DE LA ROUTE MANDJOU-AKOKAN

  • Linéaire : 45 km;
    • Entreprise : MAG SARL ;
    • Mission de Contrôle : Groupement SCET-TUNISIE/INFRASOL;
    • Date de début travaux : 15 Novembre 2017;
    • Délai : 30 mois;
    • Date Prévisionnelle fin travaux : 14 mai 2020;

Lorsque les délais contractuels étaient consommés à 61,84%., l’avancement physique était de 26,26 %

TRAVAUX D’AMENAGEMENT DE LA ROUTE BATCHENGA – NTUI – YOKO – LENA – TIBATI

LOT 2 : NTUI – MANKIM (96,7 km)

Marché des Travaux

–  Co-contractant : ELEVOLUTION ENGENHARIA S.A

– Financements : Banque Africaine de Développement (BAD) : 45% HTVA, République du Cameroun: 05% HTVA + 100%TVA Budget d’Investissement Publics 2017 et suivants

– Montant des travaux HTT – HDD : 48 206 561 024 FCFA

– Délai contractuel : Trente-six (36) mois

– Date de fin prévisionnelle des travaux : 21 juin 2020

– Date effective de début des travaux : 19 septembre 2017

Contrat de la Maîtrise d’œuvre

– Co-contractant : Groupement CIRA / BEC La Routière

– Financements : Fonds Africain de Développement (FAD), République du Cameroun BIP 2016 et suivants

– Montant des travaux HTT – HDD : 5 430 448 048 F CFA

L’avancement global des travaux ; marché résilié.

Difficultés

Libération des emprises

Abondance des pluies

Insuffisance du personnel cadre et de maîtrise mobilisé sur le chantier par les sous-traitants potentiels

Difficultés de l’entreprise à payer ses sous-traitants et fournisseurs

Difficultés de l’entreprise à payer les frais de validation du PGES de la carrière

Difficultés de l’entreprise à indemniser les mises en valeur sur le site de la carrière

Retard dans l’installation de la carrière

Retard dans le paiement des factures (Parts BDEAC et locale)

PROJET DE REMPLACEMENT DES BUSES PAR DES DALOTS SUR LE TRONÇON DE ROUTE PONT DE NDOUPE – PONT SUR LA DIBAMBA (tronçon de l’axe Yaoundé-Douala)

  • Linéaire : 106 km ;
    • Nombre de dalots à construire : 08 ;
    • Entreprise : MAG SARL;
    • Mission de Contrôle : Groupement TECOPY/CADEK;
    • Date de début : 16 janvier 2017;
    • Délai : 25 mois;
    • Date de fin : 31 janvier 2020.

L’avancement physique est de 78,20 % pour des délais contractuels consommés de 102,67 %.

Difficultés

Non-paiement des décomptes (N°2 à 5) de la Mission de contrôle en instance au Fonds Routier.

Solutions proposées : Saisine de l’Administrateur du Fonds Routier par le Maître d’Ouvrage pour le paiement desdits décomptes.

Perspectives : Procéder au remplacement en urgence de 55 buses de catégorie A identifiés sur le tronçon de route. Le montant de cette opération a été estimé à  21 370 870 120 FCFA

TRAVAUX DE REHABILITATION DE LA ROUTE YAOUNDE-BAFOUSSAM-BABADJOU

LOT N°1 : PONT D’EBEBDA – KALONG Y COMPRIS LA CONSTRUCTION D’UN ECHANGEUR AU CARREFOUR D’OBALA (63,75 km)

Maître d’Ouvrage: Le Ministre des Travaux Publics

Entreprise: CGCOC GROUP

Montant des Travaux HT : 28 508 432 491 F CFA

Ordre de service de démarrage notifié: le 09 novembre 2017

Mission de Contrôle: Groupement SAFEGE A.C/SAFEGE/ SPEA ENGINEERING

Montant des prestations HT: 3 091 699 947 FCFA

Ordre service de démarrage des Prestations: 17 novembre 2017

Financement: BAD+BIP

Lorsque l’avancement global du projet était de 52%, la consommation de délai était a 78,33%

Difficultés

Libération des emprises

Déplacement des réseaux

Retard d’élaboration des dossiers d’exécution

Retard dans le paiement des factures de l’entreprise

TRAVAUX EN COURS SUR LA ROUTE NSIMALEN-MBALMAYO-EBOLOWA

  • Linéaire : 87,5 km ;
    • Entreprise : BUNS ;
    • Mission de Contrôle : EGIS Cameroun;
    • Date de début : 24 août 2017;
    • Délai : 33 mois;
    • Date de fin contractuelle : 24 juillet  2020
    • Coût du projet: 24 830 752 503 FCFA TTC;
    • Financement: Fonds Routier + BIP MINTP;

Au 10 décembre 2019, l’avancement physique était de 57,5% pour des délais contractuels consommés de 73,35%.

Difficultés

  • Retard dans le paiement des décomptes de l’Entreprise d’un montant cumulé de 5 020 252 825 FCFA HTVA et de la Mission de contrôle d’un montant cumulé de 121 678 773 FCFA HTVA en instance de paiement au Fonds Routier ;
  • Démobilisation totale de la Mission de Contrôle Egis Cameroun depuis le 31 août 2019 du fait de l’absence de son avenant régularisant les délais supplémentaires (15 mois) qui lui ont été accordés ;

TRAVAUX DE REHABILITATION DE LA ROUTE YAOUNDE – BAFOUSSAM– BABADJOU  (241km)

LOT 2: KALONG –TONGA (67,00 km)

Financements : Banque Africaine de Développement (BAD): 95%, République du Cameroun- BIP 2017: 5%.

Entreprise: SINOHYDRO CORPORATION LIMITED.

Montant des Travaux HT : 28 637 342 911 FCFA

Ordre de service de démarrage notifié le 04 Décembre 2017

Mission de Contrôle: Groupement SAFEGE A.C/SAFEGE/ SPEA

Montant des prestations HT: 3 091 699 947 FCFA

Ordre de service de démarrage des prestations: le 17 novembre 2017

Situation au 30/11/2019

Avancement global: 63%

Consommation de délai : 97,08%

  • Difficultés

Retard dans le paiement des factures (Parts GOV et BAD)

  • Défis

Finaliser le mémoire de justification des dépassements enregistrés dans le cadre de ce marché (débroussaillage, ouvrage hydraulique déplacement des réseaux) ;

Atteindre 50% d’exécution des travaux de chaussée en décembre 2019.

Perspectives

Saisir la BAD pour avis de non objection pour le financement additionnel relatif aux travaux supplémentaires identifiés;

Poursuivre les travaux de la couche de base

Démarrer les travaux de mise en œuvre de la couche de roulement

TRAVAUX DE REHABILITATION DE LA ROUTE YAOUNDE-BAFOUSSAM-BABADJOU

LOT N°3: TONGA – BAFOUSSAM – BABADJOU

Financements : Prêt BAD: 95%, BIP Exercices 2017 et suivants: 5%

Entreprise: CREC-5

Montant des Travaux HT : 35 693 745 785 F CFA

Ordre de service de démarrage notifié: le 09 novembre 2017

Mission de Contrôle: Groupement SAFEGE A.C/SAFEGE/ SPEA ENGINEERING

Montant des prestations HT: 3 091 699 947 FCFA

Ordre de service de démarrage des Prestations: 17 novembre 2017

Situation au 30/11/2019

Avancement global : 11,43%

Consommation de délai : 60,83%

Difficultés

Retard dans l’élaboration des dossiers d’exécution

Faible capacité technique du personnel d’encadrement mobilisé

Retard dans la mise en exploitation de la carrière

Défis

Finaliser le mémoire justification des dépassements enregistrés dans le cadre de ce marché (ouvrage hydraulique, déplacement des réseaux et modification des dévers)

Finaliser l’exécution des ouvrages hydraulique sur l’axe principal au plus tard le 31/12/2019

Perspectives

  • Démarrage de la production des granulats;
  • Attendre l’avis de non objection de la BAD pour le financement additionnel relatif aux  travaux supplémentaires identifiés;

CONSTRUCTION DE LA ROUTE MENGONG-SANGMELIMA

  • Linéaire : 74 km;
    • Financement : BIP MINTP LIGNES FOND-ROUTIERS Exercices 2015 et suivants;
    • Entreprise : ARAB CONTRACTORS CAMEROON Ltd;
    • Mission de Contrôle Technique: Groupement SAFEGE/INTEGC (démobilisé);
    • Mission de Contrôle Géotechnique : LABOGENIE;
    • Date de début : 05 Octobre 2015;
    • Délai : 62 mois et 17 jours;
    • Date de fin : 23 Décembre 2020;

Lorsque les délais contractuels étaient consommés à 80%, l’avancement physique était de 60%

Difficultés

Expropriations : les maisons présentent dans l’emprise des travaux occupent de façon discontinue un linéaire d’environ 4 km

Déplacement des tombes : des tombes supplémentaires (620) ont été recensées entre le pk 12+500 et le pk 0+000

Réseau CAMTEL : Déplacement de la fibre optique au PK0+000 avant le début des travaux de terrassement est impératif

Paiement des décomptes : l’irrégularité des paiements rend difficile la mobilisation satisfaisante des cocontractants sur le terrain.

TRAVAUX D’AMENAGEMENT DE LA ROUTE MINTOM-LELE (LOT1: 67,5 Km)

  • Entreprise: SINOHYDRO Corporation Ltd;
  • Montant des Travaux HTT : 27 856 628 876 HTT
  • Délai d’exécution: 36 mois
  • Ordre de service de démarrage notifié le 03 novembre 2017
  • Mission de Contrôle: Bureau d’études CIRA SA
  • Montant des prestations: 3 258 708 130 FCFA HTT-HDD
  • Ordre de service de démarrage des prestations: 9 octobre 2017

Lorsque les délais contractuels étaient consommés à 51,39%, l’avancement physique était de 26%

Difficultés

Paiement des décomptes. L’avance de démarrage a été payée entièrement. L’entreprise a perçu partiellement les décomptes 2 et 3. Les décomptes 4 et 5 sont attendus.

TRAVAUX D’AMENAGEMENT DE LA ROUTE LELE-NTAM-MBALAM (LOT2: 53 Km)

Financements : BAD,  BDEAC, Gouvernement de la République du Cameroun.

Entreprise:  XINJIANG COMMUNICATIONS CONSTRUCTION GROUP CO.LTD

Montant des Travaux HT : 21 742 748 882 FCFA HTT

Ordre de service de démarrage notifié le 20 novembre 2017

Mission de Contrôle: Bureau d’études CIRA SA

Montant des prestations: 3 258 708 130 FCFA HTT-HDD

Ordre de service de démarrage des prestations: 9 octobre 2017

Situation au 31/05/2019

Avancement global: 16,53%

Consommation de délai : 48,14%

TRAVAUX DE CONSTRUCTION DE LA ROUTE MANDJOU-AKOKAN

  • Linéaire : 45 km;
    • Entreprise : MAG SARL ;
    • Mission de Contrôle : Groupement SCET-TUNISIE/INFRASOL;
    • Date de début travaux : 15 Novembre 2017;
    • Délai : 30 mois;
    • Date Prévisionnelle fin travaux : 14 mai 2020;

L’avancement physique était de 26,26 % pour des délais contractuels consommés de 61,84%.

PROJET DE CONSTRUCTION DE LA ROUTE AKOKAN-BATOURI

  • Linéaire : 45 km ;
    • Entreprise : ZTCC ;
    • Mission de Contrôle : GROUPEMENT SCET TUNISIE/INFRASOL;
    • Date de début : 15 novembre 2017;
    • Délai : 24 mois;
    • Date de fin : 15 novembre 2020;

L’avancement physique était de 26% pour des délais contractuels consommés de 75%.

Difficultés

Libération des emprises

Le rapport de la Commission d’évaluation des biens situés dans l’emprise a été transmis au MINDCAF par bordereau d’envoi N°051/BE/B/SDG/DPOA du 07 mai 2018 signé par le Gouverneur de la Région de l’Est.

Le Décret d’indemnisation reste attendu

Mauvaise organisation de l’entreprise.

TRAVAUX D’AMENAGEMENT DE LA ROUTE BATCHENGA – NTUI – YOKO – LENA – TIBATI  Lot1 : BATCHENGA-NTUI AVEC LA CONSTRUCTION D’UN PONT SUR LE FLEUVE SANAGA à NACHTIGAL –  région du Centre

Situation au 31 mai 2019

Avancement global : 67,52 %

Consommation de délai : 89,87 %

Difficultés

Libération des emprises non effective dans le département Mbam et Kim

TRAVAUX D’AMENAGEMENT DE LA ROUTE BATCHENGA – NTUI – YOKO – LENA

LOT 3: MANKIM – YOKO (82.1 KM)

Financements : BAD (35%), JICA (60%), GOUVERNEMENT (05%)

Marché des Travaux

  • Entreprise: ELEVOLUTION ENGENHARIA S.A.
  • Montant des Travaux HT : 48 206 561 024 F CFA
  • Délais : 36 mois
  • Ordre de service de démarrage notifié le : 22 juin 2017

Mission de contrôle

  • Groupement CIRA / BEC La Routière
  • Montant des prestations : 5 430 448 048 F CFA
  • Ordre de service de démarrage des prestations : 03 février 2017

Avancement global : 17,59%

Consommation de délai : 82%

Avancement financier : 15,55% (6 015 504 015F CFA)

Difficultés

Centrale de concassage non opérationnel

Lenteur dans l’élaboration des dossiers d’exécution

Base vie non opérationnelle

Absence de chronogramme de mobilisation et d’approvisionnement

Perspective

L’installation et le démarrage prochain de la centrale de concassage permettront d’accélérer les travaux d’ouvrage d’assainissement et de couche de base

                      TRAVAUX DE REHABILITATION DE LA ROUTE BITUMEE MAROUA-MORA (61,430 km)

Financements : Banque Mondiale, 83% HTVA ; BIP MINTP exercices 2016 et suivants : 17 % HTVA + TVA+ droits de douanes

Entreprise:Groupement ETEP / SOTCOCOG

Montant des Travaux HT : 31 067 886 902 FCFA

Délai d’exécution des travaux: 37 mois (24mois+13 mois de prolongation de délais)

Ordre de service de démarrage notifié le 05 Janvier 2017

Mission de Contrôle: Groupement HYDROARCH/PYRAMIDES INTER/BRETCAM

Montant des prestations HT: 1 544 120 053 FCFA

Ordre de service de démarrage notifié le 23 Décembre 2016

Avancement global : 36 %

Consommation de délai : 95,49% (délai initial + prolongation de délais)

Difficultés

Restriction de l’emprise de la chaussée à 15 mètres;

Faible production des granulats pour les travaux de chaussée;

Finalisation du processus de signature des avenants no.1 pour l’entreprise et la MdC;

Présence de fortes pluies entre les mois de juillet et octobre 2019;

Difficultés d’accès aux devises pour les importations de certains équipements et du bitume. Le non déploiement des unités militaires  d’accompagnement des travaux.

PLANUT : TRAVAUX DE CONSTRUCTION DE LA ROUTE BONEPOUPA – YABASSI

Situation au 31 Mai 2019

Avancement physique : 28,2%

Délais contractuels consommés : 62,47%.

Difficultés

Non-paiement des décomptes de l’entreprise (N°7 à 12)

Non-libération de l’emprise

Retard dans la délivrance des autorisations d’achat et de transfert.

Leave comment

Your email address will not be published. Required fields are marked with *.