Fact-checking : Attention !!! la séance d’entrainement de l’équipe tunisienne n’a pas été interrompue au Cameroun

Des publications devenues virales sur Facebook notamment, font état de ce que la séance d’entrainement de la sélection nationale tunisienne a été interrompue le soir du dimanche 2 janvier 2022 à cause d’une coupure d’électricité au stade alors qu’elle n’a même pas encore foulé le sol Camerounais. Mais après vérification, les faits se sont déroulés non pas au Cameroun comme les auteurs des publications le font croire, mais à Rades en Tunisie.

Dans la nuit de dimanche 2 janvier 2022, le nommé « Voleurs De Chèvres » écrit sur sa page Facebook : « LA TUNISIE VIENT DE CONFIRMER LES GRANDES REALISATION DU BATISSEUR INFATIGABLE… La séance d’entraînement de la sélection nationale Tunisienne a été interrompue ce soir à cause du délestage au stade et les joueurs sont retournés au siège après une attente vaine comme annonce la Fédération Tunisienne de Football. (Sic) ». Deux photos accompagnent la publication. Des clichés sur lesquels l’on voit des joueurs dans la pénombre et vêtus de maillots et survêtements. Mardi 4 janvier 2022 à 17h, la publication comptait 139 partages, 106 commentaires et 83 réactions.

Mvondo Simplice Athanase publie la même fausse information dans le groupe Facebook, « PARLE QUE BETI ». « Urgent », titre l’auteur du post. Dans la suite de la publication, l’on peut lire : « Mr biya on t’a dit d’accepter le report de la compétition pour être mieux paré à la recevoir en octobre 2022 tu as dit niet à cause de ton excès de zèle. (Sic) ». Une capture d’écran sur laquelle on peut lire, « Une panne d’électricité met fin à la séance d’entrainement de l’équipe nationale », illustre la publication. Le haut de la capture, « Tunisie Actu », marqué en rouge, laisse penser qu’il s’agit d’un article publié sur un site tunisien.

 

Vérification

Sur la page officielle Facebook de la Fédération tunisienne de football, il est fait mention le 02 janvier 2022 de l’incident en question. « En raison d’une coupure de courant, la séance d’entraînement de l’équipe nationale est arrêtée. La séance d’entraînement de l’équipe nationale des seniors s’est arrêtée dimanche, peu de temps après son début, en raison d’une coupure de courant sur le terrain d’entraînement de Radès, qui embrasse les préparatifs de la coupe d’Afrique. Les éléments nationaux ont attendu longtemps pour continuer les entraînements dans l’espoir que les lumières reviendront au stade mais sans intérêt, pour que le cadre technique se retrouve obligé d’annuler les exercices et de retourner au siège de la résidence », lit-on.  

Joint au téléphone mardi 4 janvier en début d’après-midi, Abel Mbengue, le président de la commission communication du Comité d’organisation de la CAN Total Energies Cameroun 2021 (Cocan) ne cache pas son ras-le-bol face à la prolifération des fausses informations. « Vous avez un planning officiel qui vous donne toutes les indications des arrivées des équipes. Et vous voulez que le porte-parole que je suis s’occupe des fakes news madame ? Je vous repose la question, je dois m’occuper des fakes news ? Vous pouvez imaginer le nombre de fake news que je reçois ? Non, vous ne pouvez pas imaginer mêmes ceux qui m’insultent. Et voilà une autre fake news qui circule », relève Abel Mbende, par ailleurs porte-parole du Cocan. Il poursuit : « Je vais d’ailleurs demander tout de suite (mardi 4 janvier 2021 après-midi, Ndlr) qu’on partage dans les foras ce planning officiel des arrivées des équipes nationales qui est communiqué au jour le jour d’ailleurs par les médias de Yaoundé… ».

 D’après ce planning parvenu à la rédaction de Data Cameroon, les Aigles de Carthage ne sont pas encore au pays de Roger Milla. Selon le programme des arrivées des équipes, la Tunisie ne sera au Cameroun que le 6 janvier, au même titre que l’Egypte, l’Algérie et la Guinée Equatoriale.

En effet, ces publications qui laissent croire que la séance d’entrainement de la sélection tunisienne a été interrompue dans un stade au Cameroun sont fausses.  Et elles interviennent à quelques jours du coup d’envoi de la 33e édition de la CAN Total Energies Cameroun 2021 que le Cameroun va abriter du 9 janvier au 6 février 2022. En même temps, ce fake news intervient au moment où des pressions sont faites aussi bien sur la CAF que le Cameroun en vue d’un renvoi de cette compétition qui s’ouvre dans quelques jours.

Marthe NDIANG

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *.