Fact-checking : Aucune dose de vaccin contre la Covid-19 n’est arrivée au Cameroun

D’après une publication de Jean Paul Pougala sur sa page dénommée IEG, 200.000 doses de vaccins contre le coronavirus promise par la Chine au Cameroun sont arrivées jeudi 11 mars 2021 à Yaoundé. Après vérification, il n’en est rien.

Dans l’une de ses publications sur la page IEG (Institut d’Etudes Géostratégiques Ndlr), Jean Paul Pougala fait savoir que, « les 200.000 doses de vaccins contre le Covid-19 promises par la Chine au Cameroun sont bien arrivées ce soir du 11 mars 2021, à Yaoundé par le vol AF982 depuis Paris, accompagnées par une abondante délégation de 30 médecins chinois ». « Le Cameroun avait commandé des millions de doses, mais la Chine, ne peut livrer que 200.000 doses pour l’instant. Le premier ministre du Cameroun vient de confirmer qu’1 million de doses de vaccin seront livrées par cargo au Cameroun les prochains jours. Seuls les volontaires seront vaccinés… » poursuit-il dans la même publication.

 

Le message se termine par un Post-scriptum (PS), adressé « à tous les camerounais qui vivent sur la planète Mars ou Jupiter et qui ne veulent pas se faire vacciner, ne vous inquiétez pas, il n’y en a pas pour tout le monde. Donc personne ne viendra vous le proposer. On va d’abord vacciner les diplomates en poste à Yaoundé et leurs familles, qui en ont fait la demande. S’il reste des doses, ce sera le tour des militaires ». La publication s’accompagne de 5 photos. Des clichés réalisés à bord d’un avion, d’autres dans un aéroport.

AstraZeneca

Cinq jours après (soit le mercredi 17 mars 2021) que la publication ait été mise en ligne, elle enregistre 618 réactions, 345 commentaires, 148 partages. A noter que la page en question compte 680 560 abonnés. Après vérification, aucune dose de vaccin contre le coronavirus en provenance de la Chine n’est arrivée au Cameroun tel que le dit le post susmentionné. En effet, joint par Data Cameroon, le responsable de la communication du ministère de la Santé dément la nouvelle d’une quelconque entrée de vaccins sur le sol camerounais. « C’est un fake », déclare d’emblée Clavère Nken.

En outre, d’après un tweet du ministre de la Santé Publique, le Dr Manaouda Malachie publié sur son compte twitter le 5 mars dernier, aucune dose d’un quelconque vaccin n’était attendue la semaine dernière. Dans sa publication, le ministre de la Santé Publique indique : « Le Cameroun, après les diligences rendues possibles par le Chef de l’Etat, recevra dans 2 semaines, ses premières doses de vaccin britannique AstraZeneca, dans le cadre de la facilité COVAX. La priorité sera accordée aux personnels de santé bien sûr. Protégeons-nous !! ».

Et samedi dernier, le Dr Manaouda Malachie toujours sur son compte Twitter, annonçait que, « au moment où les effets secondaires du vaccin AstraZeneca continuent d’alimenter les débats, je tiens à préciser que j’ai saisi le Conseil Scientifique et le Nitag, pour avis. Il reste attendu que nous n’allons pas utiliser ce vaccin tant qu’il subsiste des doutes sur ses effets ». Pour l’heure, l’actualité qui prévaut autour de la question du vaccin est celle de savoir si oui ou non, le Cameroun va utiliser le vaccin AstraZeneca dont l’usage est déjà suspendu par plusieurs pays.  

 

Marthe NDIANG

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *.