Fact checking : Douala Grand Mall n’est pas sous administration provisoire

Après vérification, Mathurin Kamdem explique que c’est l’une de ses entreprises qui est concernée par la note publiée dans Cameroon Tribune le 27 avril dernier et que le Grand Mall n’est ni de près, ni de loin concerné.

Depuis mardi 27 avril 2021, une rumeur fait état de la mise sous administration provisoire du Douala Grand Mall. Une nouvelle abondamment relayée sur les réseaux sociaux. Notamment sur WhatsApp, via les groupes professionnels. Sur Facebook, la nouvelle est également publiée et relayée.

D’après une publication de Daniel Claude Abate, Président du Mouvement des Entreprises du Cameroun (Mecam), non seulement le Douala Grand Mall est mis sous administration provisoire, mais surtout, il en sait plus sur les raisons de celle-ci.  « Avis de tempête sur le Grand Mall de Douala. Inauguré en grandes pompes il y a quelques mois par le PM, le Grand Mall est déjà en zone de turbulences. La société propriétaire de ce centre commercial de haut standing vient d’être mise sous administration provisoire. Le promoteur et gérant Mathurin Kamdem aurait présenté de faux bilans ». Mercredi 28 avril 2021, soit 24 heures après avoir été postée, la publication enregistrait déjà 134 commentaires, 61 réactions et 19 partages.

Sur Twitter, la nouvelle fait également écho. Avec par exemple ce tweet de Berthier Ace : « Le Grand Mall de Douala inauguré par le PM, est déjà en zone de turbulences. La société propriétaire de ce centre commercial de haut standing vient d’être mise sous administration provisoire. Le promoteur aurait présenté de faux bilans”, lit-on. Son Tweet a fait l’objet de 83 retweets et 99 j’aime jusqu’au mercredi 28 avril dernier. Depuis lors, certains médias notamment ceux en ligne relayent la nouvelle, avec une pointe de réserve néanmoins pour quelques-uns d’entre eux. A l’instar d’Actu Cameroun qui s’interroge : « A peine inauguré, Douala Grand Mall déjà sous administration provisoire ? ». D’après notre confrère, « le centre d’affaires Douala Grand Mall serait déjà en difficultés ».

Clarification

Mais après plusieurs vérifications, le Douala Grand Mall n’est pas sous administration provisoire. Joint au téléphone par Data Cameroon, Mathurin Kamdem dément la nouvelle. “Non, le Douala Grand Mall n’est pas sous administration provisoire. Le centre commercial n’est de prêt, ni de loin concerné par cette histoire. C’est une autre de mes entreprises qui est concernée, une SCI. C’est cette SCI qui est concernée par l’annonce faite dans la presse », renseigne Mathurin Kamdem. Ce dernier poursuit sur un ton léger, « je ne comprends pas comment un raccourci comme celui-là a dû être pris, emprunté de façon aussi facile, avec des documents en support qui n’en étayent pas la traçabilité en plus. Le Douala Grand Mall n’est pas sous administration provisoire. Il y a une clarification qui va être préparée et diffusée dans la journée (mercredi 28 avril 2021, Ndlr) ».

La clarification annoncée tombe en fin de journée, via Me Serges Martin Zangue, avocat au barreau du Cameroun et Conseil de la DRCC. Dans le communiqué dont Data Cameroon a eu copie, « il a été porté à notre attention qu’une société dénommée SCI CRAFT DEVELOPPMENT, prétendument décrite comme étant promotrice de Douala Grand Mall serait sous administration provisoire. Nous tenons à rassurer le Gouvernement de la République du Cameroun, les locataires, fournisseurs, prestataires de services, le personnel et le public en général que Douala Grand Mall n’a pas été placé sous administration provisoire et continue à opérer normalement », lit-on. Et pour dissiper tout doute, le conseil de la DRCC ajoute dans cette note que, « la Société Douala Retail and Convention Center (DRCC), est une société à responsabilité limitée de droit camerounais et propriétaire unique de Douala Grand Mall. Tout amalgame avec une autre entreprise et/ou le statut opérationnel de DRCC est non fondé et fallacieux ». 

Tout est partit de la publication dans Cameroon Tribune de l’annonce de la mise en administration provisoire de la Société Craft Development SCI. Un communiqué datant du 20 avril 2021 et signé de Chief Ngoua Elemebe Hiob, administrateur provisoire de la SCI CRAFT DEVELOPMENT qui informe le public que, « par jugement civil N° 200/CIV rendu le 08 mars 2021 par le Tribunal de Grande Instance du Wouri à Douala, statuant en chambre civile, en premier ressort, en formation collégiale et à l’unanimité, la Société Civile Immobilière CRAFT DEVELOPMENT ayant pour gérant monsieur Jidjouc Kamdem Mathurin a été mise sous administration provisoire et monsieur Ngoua Elembe Hiob, expert judiciaire agréé en a été désigné administrateur provisoire (…) Par l’effet de l’administration provisoire, tous les pouvoirs d’administration et de gestion de l’ex gérant de la SCI CRAFT DEVELOPMENT sont suspendus et transférés à l’administrateur provisoire pendant toute la durée de son mandat », lit-on.

Joint au téléphone par votre journal, Ngoua Elembe Hiob affirme être hors de la ville de Douala et ne peut discuter de ce sujet au téléphone. En rappel, c’est le 17 décembre dernier que le premier ministre Joseph Dion Ngute procédait à l’ouverture officielle de ce centre d’affaires construit sur 38.000 m2 pour 18.500 m2 de surface commerciale. Coût total de l’investissement : 80 milliards de Fcfa.

Marthe NDIANG

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *.