Fact-checking : Le domicile de Clinton Njie n’a pas été incendié

D’après une publication de Nzui Manto Katika devenue virale sur Facebook vendredi 4 février 2022, le feu a été mis sur la maison de l’international camerounais dans la soirée de jeudi 3 février 2022. Mais d’après René Katche le chargé des relations publiques de Clinton Njie, il s’agit d’une fausse information.

Vendredi 4 février 2022, le cyber-activiste Nzui Manto Katika publie sur sa page Facebook : « Le domicile de Clinton Njie situé à Bokwaongo (sud-ouest) incendié hier soir. (Sic) ». Il est alors 14h 35. Mardi 8 février 2022, la publication de Nzui Manto Katika comptait près de 1000 commentaires, 1800 réactions et 126 partages. La page elle, a plus de 38 000 abonnés. Les internautes sont partagés en deux camps avec d’un côté ceux qui y croient et d’autres pas. Certains sites à l’instar de Cameroun web ont d’ailleurs repris cette information publiée par ce cyber- activiste.

Cette nouvelle circule au lendemain du match ayant opposé le Cameroun à l’Égypte lors de la 2è demi-finale de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) Total Energies 2021 en terre camerounaise. Un match dont le score affichait (0-0) après les 90 minutes de temps règlementaires et qui s’est poursuivi aux prolongations avant de s’achever par une séance de tirs aux buts. A l’issue de cette dernière, Mohamed Salah et ses coéquipiers vont s’imposer (1-3). Au cours de cette séquence de tirs aux buts donc, James Lea Siliki, Harold Moukoudi et Clinton Njie ont raté leurs pénaltys.

Le pénalty raté de Clinton Njie a certes courroucé plus d’un au même titre que les deux autres manqués par ses coéquipiers, mais pas au point de mettre le feu à sa maison comme le laisse croire Nzui Manto Katika dans son post sus cité. Car après vérification, il s’agit d’une fausse information. En effet, contacté par messagerie Whatsapp, Tarhyang Tabe, Directeur de publication de « The Avocate » qui couvre toute la région du Sud-Ouest principalement répond d’emblée, « fake ! ». Même son de cloche du côté de René Katche le chargé des relations publiques de Clinton Njie également contacté par messagerie Whatsapp. « C’est faux ! C’est un fake news », dément René Katche.

Ce dernier se veut d’ailleurs précis et ajoute, « la maison familiale de Clinton ne se trouve pas à Bokwaongo (comme dit dans la publication, Ndlr) mais plutôt à Small Soppo à Buea ». Il poursuit, « sa maison familiale se porte bien. Sa grand-mère, ses frères et sœurs sont à la maison maintenant (mardi, 08 février 2022 à 9h 45, Ndrl) ». D’après notre interlocuteur, la maman du joueur elle, était encore à Yaoundé où elle s’était rendue pour suivre les matches de la CAN au moment de notre échange. La grand-messe du football a eu lieu du 9 janvier au 6 février 2022 au Cameroun et s’est achevée par la victoire du Sénégal, vainqueur pour la première fois de cette compétition.

Marthe NDIANG

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *.