Fact-checking : Les messages portés sur les tee-shirts de 5 personnalités camerounaises sont faux

Des photos de certaines personnalités du Cameroun sont virales depuis dimanche 16 janvier 2022. Sur des tee-shirts qu’ils arborent soi-disant, l’on peut lire « Stop Noso war » et « Free prisoners ». Mais après vérification auprès de certaines, il s’agit des clichés retouchés dans le but de manipuler l’opinion publique.

Dimanche 16 janvier 2022, il est 12h 47 lorsque Fridolin Nke, universitaire et cyberactiviste publie sur sa page officielle Facebook qui compte plus de 50.000 abonnés des photos de quelques personnalités du Cameroun. Il s’agit précisément des visages bien connus dans le domaine du football et de la politique surtout. En effet, les images en question sont celles de Joseph Antoine Bell et Albert Roger Milla tous deux anciens joueurs de l’équipe nationale de football du Cameroun et Ambassadeur itinérant pour le 2ème, Samuel Eto’o Fils qui a également joué dans l’équipe nationale du Cameroun et qui depuis le 16 décembre 2021, est le président de la fédération camerounaise de football (Fecafoot) ; Cabral Libii’i, député et président national du Parti camerounais pour la réconciliation nationale (Pcrn) et pour clore le tableau, l’influenceur Steve Fah, très présent sur les réseaux sociaux.

Sur les tee-shirts que portent ces hommes, l’on peut lire : « STOP NOSO WAR (Sic) » et « FREE PRISONERS (Sic) ». Des poignets menottés illustrent le visuel. Un texte accompagne ces photos. « S. E. Monsieur l’ambassadeur Albert Roger Milla, S. M. Joseph Antoine Bell, l’honorable Cabral Libii’i, le président Samuel Eto’o Fils, le comédien célèbre Steve Fah nous rejoignent dans le combat contre la Guerre au NOSO ! MIEUX VAUT TARD QUE JAMAIS. La conscience ne meurt jamais, malgré les endormissements douillets de l’huile de la sardine. NE COMMENTEZ PAS svp ! (Sic) ». Mardi 18 janvier 2022 à 9h 46, la publication comptait plus de 1000 réactions, 523 commentaires et 343 partages.

Démenti

Sur Whatsapp, ce sont surtout les photos de ces messieurs qui sont abondamment relayées, aussi bien dans les groupes professionnels que privés. Rendu sur les pages officielles Facebook de ces personnalités aucune publication n’y fait allusion. En effet, ni sur la page de Samuel Eto’o Fils, ni sur celle de Roger Milla, encore moins sur celle de Cabral Libii, aucune photo relative à la publication suscitée. Idem sur la page de Steve Fah et le compte de Joseph Antoine Bell.

Nous n’en sommes pas restés là et avons par la suite contacté deux des personnalités citées dans la publication. Pour Joseph Antoine Bell, il s’agit d’une fausse information. « Fake ! Fake ! Fake », répond-t-il à Data Cameroon par messagerie Whatsapp. Dans l’impossibilité de joindre le président national du Pcrn, nous avons rencontré Christian Ndjock Nkongo, le secrétaire national aux affaires politiques du Pcrn et porte-parole de ce parti politique, lundi 17 janvier 2022 à Douala. D’après ce dernier, il s’agit d’un fake. « C’est une image fausse. Elle est truquée. Il n’est nullement question de ça. Ça ne veut pas pour autant dire qu’il n’a jamais soutenu la cause anglophone. Il l’a porté et continue d’ailleurs. Moi qui vous parle, je l’ai accompagné dans cette partie du pays. Il y est allé plusieurs fois (…) que se soit au parlement, il parle de la question anglophone. Il n’a pas besoin de passer par un message sur un tee-shirt », dément Christian Ndjock Nkongo.

Photo du président du Pcrn, arborant son tee-shirt original.

Avant de revenir sur les circonstances et le contexte dans lesquels la photo originale qui a été manipulée a été prise. « C’est une image qu’il a publié en soutien à l’équipe des Lions Indomptables qui a été dupliquée. Le véritable tee-shirt, il l’a porté à l’entame de la CAN. Et il n’est pas le seul à l’avoir. Je l’ai, d’autres l’ont aussi. Quand je vais au stade je le mets. C’est une façon pour nous de soutenir les Lions dans cette CAN, de prendre part et de soutenir cette grande fête autour du foot. Bien que nous ne soyons pas d’accord avec ce gouvernement et toute la gabegie autour que nous avons bien évidemment dénoncé… ».

Cette publication circule au moment où le Cameroun abrite la 33è édition de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) Total Energies 2021. Compétition de football que certains partis politiques et activistes ont jugé peu d’intérêt au Cameroun, secoué depuis plusieurs années déjà la crise dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest.  Certains d’ailleurs, avait prévenu qu’ils profiteraient de cette CAN pour se faire entendre

Marthe NDIANG

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *.