Fact-Checking : Oui, des élèves du Lycée bilingue de Kaï- Kaï font cours assis à même le sol

Des images des élèves assis à même le sol dans une salle de classe attribuées au Lycée bilingue de Kaï-Kaï, dans le département du Mayo-Danay, région de l’Extrême-Nord circulent sur la toile depuis plus d’une semaine. Il ressort après vérification que plusieurs salles de classe de cette école n’ont pas de table-bancs.

Cinq photos dont 4 qui montrent des élèves assis tantôt sur des nattes, tantôt directement sur le sol crépis d’une salle de classe, et une autre du Lycée bilingue de Kaï-Kaïsont devenues virales sur les réseaux sociaux. Publiées le mardi 12 Octobre 2021 sur la page Facebook de Boris Bertold qui compte 228 613 abonnés, ces images de jeunes adolescents (garçons et filles) en uniforme de classe de couleur kaki, montrent en plus des élèves assis à même le sol, d’autres debout sans table-bancs où s’asseoir. Tous les yeux rivés vers le tableau noir de la classe devant lequel se trouve trois personnes en chasuble bleu parmi lesquelles une femme, comme l’illustre certaines photos, d’autres quant à elles présentent deux jeunes hommes qui communiquent à la classe.

Cette publication qui illustre le commentaire : « Le lycée bilingue dans le village du président du conseil économique et social, Ayang Luc. Ici c’est le Lycée Bilingue de Kaï-Kaï, dans le département du Mayo-Danay. Le département, du président du conseil économique social et du Ministre secrétaire d’État aux enseignements secondaires », a généré 57 commentaires, 57 partages et 132 réactions le jeudi 14 Octobre 2021. Soit deux jours après la publication. Ces données ont progressé avec le temps au point d’en faire 103 commentaires, 50 partages et 292 réactions le mardi 19 Octobre 2021, lorsqu’il était précisément 11h30.

A lire aussi :  Qatar 2022 : Embolo n’a pas accordé d’interview à Var-Matin après la victoire de la suisse

Joint au téléphone, Gabriel Lohotna, proviseur du Lycée bilingue de Kaï-Kaï, dans le département du Mayo Danay région de l’Extrême-Nord du Cameroun, affirme que les images publiées sur Facebook sont bien celles de l’établissement dont il a la charge. « C’est une association qui lutte contre l’analphabétisation et la pauvreté qui est venue en visite chez nous, et a profité pour faire des images. C’est des images réelles, les enfants sont assis à même le sol, et c’est connu de tous », témoigne-t-il.

A l’en croire, seules les classes de 6è, 5è, 4è sont dépourvues de table-bancs dans cet établissement qui compte plus de 1 000 élèves. Les classes du second cycle quant à elles ne connaissent pas ce déficit. « Les classes qui ont les table-bancs sont celles de 2nde, de 1ere et de Terminale. Il y en a en 3è, mais ce n’est pas suffisant », explique Gabriel Lohotna. A noter que d’après ce dernier, les élèves du second cycle des séries Allemande et Espagnole partagent la même salle. Idem pour leurs camarades de la C et D. Ils doivent donc faire preuve d’imagination lorsque les élèves d’une série ont leur cours de spécialité.  « Nous profitons parfois du fait que certaines classes n’aient pas cours pour occuper leur salle. Parfois aussi, ils font cours dans des hangars construits pour la circonstance », confie le proviseur du Lycée bilingue de Kaï-Kaï. Sauf que, ces hangars n’ont également pas de table-bancs. 

Avec des classes de 6è, 5è et 4è, dont les effectifs varient entre 60 et 65 élèves par classes, et plus de 100 élèves dans les classes de second cycle lorsqu’elles sont jumelées. Il faut donc déplacer quelques-uns pour que les élèves aient des places assises. Mais lorsque tout est occupé, ces derniers n’ont pas d’autres choix que de s’asseoir à même le sol. « Et c’est encore grave parce que le sol n’est pas cimenté », conclut-il. 

A lire aussi :  Qatar 2022 : Embolo n’a pas accordé d’interview à Var-Matin après la victoire de la suisse

Ces images surviennent un mois seulement après la rentrée des classes. C’était le lundi 6 Septembre 2021.

Michèle EBONGUE

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *.