Fact-checking : Vrai, le stade la réunification de Douala n’est pas retenu pour la Can

D’après une liste de nom de stades abondamment relayée sur les réseaux sociaux, cette infrastructure sportive située à Douala ne fait pas partie des stades retenus pour la Coupe d’Afrique des nations Total Énergies Cameroun 2021. Après vérification, le stade de la Réunification ne fait effectivement pas partie de de ceux retenus pour la Can.

Voici une dizaine de jours déjà que la nouvelle faisant état de ce que le stade de la Réunification de Douala n’est pas retenu pour la Coupe d’Afrique des nations (Can) Total Energies que le Cameroun va abriter du 9 janvier au 6 février 2022.

C’est par de courts messages d’alerte que la nouvelle est abondamment relayée sur les réseaux sociaux et notamment WhatsApp ; précisément dans des groupes professionnels la semaine du 13 août 2021. « Urgent Info : Le stade de la Réunification de Douala n’a pas été retenu pour la Can Total Energies Cameroun 2021 », lit-on dans l’un des messages. « Can Total Energies Cameroun 2021 : Yaoundé devrait accueillir 2 poules et les villes de Douala, Bafoussam, Limbé et Garoua, une poule chacune. A Douala, c’est le stade de Japoma qui a été retenu pour abriter les rencontres au détriment du stade de la Réunification ! », précise l’auteur dans un autre message. Une photocopie de la liste des infrastructures sportives dédiées à la Can Total Energies Cameroun 2021 sur laquelle est visible la signature de Narcisse Mouelle Kombi, le ministre des Sports et de l’Education Physique complète les publications. En parcourant la liste en question, le stade de la Réunification ne figure effectivement pas. Plusieurs sites d’informations ont d’ailleurs traité de ce sujet.

A lire aussi :  Qatar 2022 : Embolo n’a pas accordé d’interview à Var-Matin après la victoire de la suisse

 

Cocan

A l’instar de Actu Cameroun ou encore Camfoot. Après vérification, la nouvelle relayée depuis lors est vraie. En effet, joint au téléphone par Data Cameroon, Abel Mbengue le président de la commission communication et porte-parole du comité d’organisation de la Can Total Energies Cameroun 2021 le confirme. « Il y a deux sites à Yaoundé, un site à Douala, un site à Garoua, un site à Limbé- Buéa, un site à Bafoussam. Ça fait six sites. On a décidé que Yaoundé aura deux sites : C’est-à-dire le stade Olembé et le stade Ahmadou Ahidjo. Il n’y aura qu’un seul stade à Douala. Parce que si vous mettez le stade de la réunification, c’est qu’il y aura également deux sites à Douala. C’est un site, un stade. Comme Yaoundé a deux sites, il a aussi deux stades », explique Abel Mbengue.

Il poursuit en précisant que, « le choix d’avoir un seul stade à Douala émane du Cocan en rapport avec la Caf pour des raisons nationales. On a estimé qu’il fallait deux sites à Yaoundé (…) Et ce n’est pas aujourd’hui qu’on sait que Douala n’aura qu’un seul site. C’est depuis des mois qu’on sait que Douala n’aura qu’un seul site alors que Yaoundé en aura deux ».

La nouvelle de la non retenue du stade de la Réunification est relayée quelques jours seulement avant le tirage au sort de la Can Total Energie Cameroun 2021. Tirage qui a eu lieu le mardi 17 août dernier au palais des congrès de Yaoundé et à l’issue du quel les six groupes sont désormais connus. Le pays de Roger Milla accueille ainsi pour la 2ème fois après l’édition de 1972 cette compétition continentale dont le coup d’envoi sera donné le 9 janvier 2022.

A lire aussi :  Qatar 2022 : Embolo n’a pas accordé d’interview à Var-Matin après la victoire de la suisse

Marthe NDIANG

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *.