Qatar 2022 : Embolo n’a pas accordé d’interview à Var-Matin après la victoire de la suisse

Qatar 2022 : Embolo n’a pas accordé d’interview à Var-Matin après la victoire de la suisse

Le jeudi 24 novembre 2022, Breel Embolo, joueur suisse d’origine camerounaise offre une victoire à la Suisse Qatar 2022 interview Embolo interview à Var-Matin. Suite à cette rencontre, une interview lui est attribuée et publiée à la Une du journal Var-Matin. Mais après vérification auprès de ce quotidien d’informations du Sud-Est en France, cette Une est fausse, idem pour les propos attribués au jeune attaquant suisse

Le Qatar organise du 20 novembre au 18 décembre 2022, la 22ème édition de la Coupe du monde de football 2022. Cette compétition organisée par la Fédération Internationale de Football Association (FIFA) réunit 32 participants. Dont le Cameroun qui a disputé son premier match de poule contre la Suisse, dans le cadre des premières journées du groupe G. Breel Embolo, attaquant suisse d’origine camerounaise ouvre le score et marque à la 48ème minute contre le Cameroun, offrant la victoire à la Suisse. Une défaite mal digérée par les camerounais qui reprochent à Embolo d’être d’origine camerounaise mais de jouer pour la Suisse. C’est dans ce cadre qu’une Une attribuée au journal Var-Matin (qui est un quotidien d’informations du Sud-Est en France) est abondamment partagée à travers les réseaux sociaux, notamment dans les groupes WhatsApp.

Sur cette première de couverture, un extrait d’interview, avec en illustration la photo du joueur. « J’ai demandé à jouer pour mon pays natal ils ont dit que mon père doit négocier avec le ministre », lit-on dans ce qui apparaît comme le titre de l’interview. « Personne ne sait comment j’ai fait pour jouer en Suisse, mon pays ne soutient pas les talents donc je n’ai aucun regret pour cette victoire, qu’ils continuent dans le favoritisme, la dictature et la corruption (Sic »), rapporte le supposé journal en première de couverture.

 

Qatar 2022 interview Embolo interview à Var-Matin Vérification

Seulement, sur le site de Var-Matin  et même sur la page Facebook du journal, DataCameroon n’a pas retrouvé cette Une et la déclaration de Breel Embolo.  En outre, à l’examen du visuel de l’affiche, on peut voir la date de juillet 2018. De plus, les autres titres qui accompagnent la grande Une parlent de la troisième finale de coupe du monde de la France, suite à la victoire contre la Belgique. Grâce à une recherche avec des mots-clés, DataCameroon a retrouvé plusieurs articles qui parlent de ce match, et publiés par divers médias en ligne. Il s’agit bien du match de demi-finale opposant la France à la Belgique et qui a eu lieu le mardi 10 juillet 2018. C’était lors de la 21è édition de la coupe du monde à Saint Pétersbourg en Russie.

Nous avons également contacté par mail et messenger le journal Var-Matin, quotidien d’informations du Sud-Est en France, à qui est attribué l’interview du joueur. Le journal déclare que : « C’est en effet un fake ». « Voici les liens vers les deux articles où nous avons parlé de Breel Embolo… », poursuit la rédaction, en partageant avec nous les liens en question ici et . Il s’agit des interviews dans lesquelles, le jeune attaquant revient sur son enfance, parle de son parcours, et de ses débuts réussis avec Monaco.

En conclusion, la Une du journal Var-Matin abondamment relayée sur les réseaux sociaux est un montage et les propos attribués à Breel Embolo sont faux.

A lire aussi :  Coupe du monde 2022 : non, la mascotte n’a pas la carte du Cameroun

Marthe NDIANG et Hemes NKWA

Travail réalisé dans le cadre du programme DésinfoxAfrique

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *.