Education : Au Cameroun, seuls 3 enfants sur 4 au primaire accèdent à la dernière année
Des efforts importants restent à faire pour assurer l’achèvement de l’enseignement primaire pour tous les enfants.

Education : Au Cameroun, seuls 3 enfants sur 4 au primaire accèdent à la dernière année

Dans son Rapport d’analyse de l’Annuaire statistique du secteur de l’éducation et de la formation au Cameroun de 2022, l’Institut national de la statistique prévient que si les conditions de scolarisation observées actuellement sont maintenues telles quelles, l’universalisation de l’enseignement primaire ne sera pas atteinte d’ici 2030 Education primaire au Cameroun.

Dans le secteur de l’éducation primaire, le problème épineux au Cameroun, reste l’achèvement de ce cycle et le niveau d’acquisition des compétences dans les disciplines fondamentales que sont la lecture et les mathématiques, bien que l’accès à l’enseignement primaire soit quasi universel Education primaire au Cameroun. C’est ce qui ressort du Rapport d’analyse de l’Annuaire statistique du secteur de l’éducation et de la formation au Cameroun de 2022, publié en juin 2024 par l’Institut national de la statistique (Ins).

Spécifiquement sur la question liée à l’achèvement de ce cycle de formation, cette analyse comparative des indicateurs clés à la lumière de l’Odd4, montre que seuls 3 enfants sur 4 (75%) qui entrent au primaire accèdent à la dernière année du cycle. Par conséquent, des efforts importants restent à faire pour assurer cet achèvement « relativement faible ». « Statistiquement, on peut contester cette affirmation de l’Ins en disant que 3 enfants sur 4 est largement au-dessus de la moyenne Education primaire au Cameroun. Mais par rapport à l’objectif déclaré de l’Odd4 à savoir que tous les enfants en âge scolaire doivent non seulement entrer à l’école mais aussi finir le cycle primaire, on voit en ce moment que ce taux est effectivement bas », affirme le secrétaire général de la Fédération camerounaise des syndicats des enseignants (Fecase), Emanuel Thobie Mbassi Ondoa.

Si l’Ins impute les taux de redoublement soit 12,7% et les cas d’abandon estimés à 34% aux problèmes d’efficacité interne combinés aux crises sécuritaires dans certaines régions du pays, le secrétaire général de la Fecase y voit autre chose. Il cite entre autres, les défaillances pédagogiques et le financement de l’éducation qui selon lui, sont des points qui peuvent mettre en mal le système éducatif Education primaire au Cameroun.  D’ailleurs l’Ins prévient que si les conditions de scolarisation observées actuellement sont maintenues telles quelles, l’universalisation de l’enseignement primaire ne sera pas atteinte d’ici 2030. A cet effet, bon nombre d’enfants quitteront encore le système avant l’achèvement du cycle primaire et viendront donc gonfler le nombre d’enfants déscolarisés qui est estimé à 417 472 en 2022.

« Bien entendu que si la crise perdure où qu’elle s’étende sur une autre région, si on n’a pas amélioré les programmes, si on ne s’est pas assuré que les enseignants seront à leur poste, vous êtes sûrs qu’il y a des enfants qui ne vont pas reprendre la classe et ceux qui vont abandonner l’école Education primaire au Cameroun. Si on n’agit pas sur les paramètres qui ont causé les redoublements et les abandons, on est sûr qu’en 2030, on ne va pas atteindre la scolarisation universelle », redoute une source à la Cameroon Education for All Network (CEFAN).

Pour atteindre l’Odd 4 en 2030, Emanuel Thobie Mbassi Ondoa recommande que le gouvernement puisse constater que toutes ses stratégies mises sur pied sont inefficaces et qu’il est temps de réunir toutes les parties prenantes de l’éducation pour adopter une stratégie qui va revigorer le système éducatif camerounais. « Jusque-là, le gouvernement a fait les choses solitairement et ça ne marche pas Education primaire au Cameroun. Maintenant, je crois qu’il devrait changer de positionnement et c’est pourquoi nous demandons un forum national de l’éducation », conclut-il.

Mélanie Ambombo

Mots – clés :

Education

Leave comment

Your email address will not be published. Required fields are marked with *.