COVID-19 : 117 millions d’enfants risquent d’être privés du vaccin contre la rougeole
Vaccination d'un enfant contre la Rougeole (Source ONU info)

La pandémie du Covid-19 qui paralyse le monde a occasionné le report des campagnes de vaccination contre la rougeole dans 24 pays, déplorent l’OMS et l’UNICEF.

117 millions d’enfants risquent de ne pas recevoir le vaccin contre la rougeole au cours de cette année, à cause de la pandémie de la maladie à coronavirus 2019 (COVID-19). D’après   l’Organisation mondiale de la santé (OMS) et le Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF) dans un communiqué, publié le 14 avril 2020,  la crise sanitaire qui paralyse le monde en ce moment, pourrait entrainé  la suspension des activités de vaccination prévues dans 24 pays. « Plus de 117 millions d’enfants dans 37 pays, dont beaucoup vivent dans des régions où des flambées de rougeole sont en cours, pourraient être touchés par la suspension des activités de vaccination prévues. Ce chiffre stupéfiant n’inclut pas le nombre de nourrissons qui pourraient ne pas être vaccinés en raison de l’effet du Covid-19 sur les services de vaccination de routine », rapportent ces agences onusiennes.

Selon ces organisations, les enfants de moins de 12 mois sont plus susceptibles de mourir des complications de la rougeole, et si la circulation du virus de la rougeole n’est pas arrêtée, leur risque d’exposition à la rougeole augmentera chaque jour. Même si la pandémie de Covid-19 exige un effort coordonné et un engagement de ressources pour garantir la protection des travailleurs de la santé de première ligne dans le monde entier, il importe, soulignent ces organisations, de défendre les efforts visant à protéger les services de vaccination essentiels, aujourd’hui et à l’avenir. « Si le choix difficile d’interrompre la vaccination est fait en raison de la propagation du Covid-19, nous demandons instamment aux dirigeants d’intensifier leurs efforts pour suivre les enfants non vaccinés, afin que les populations les plus vulnérables puissent recevoir des vaccins contre la rougeole dès que cela sera possible », ajoute le document.

A lire aussi :  «Getting involved, - Africa-Europe Dialogues» forum: giving voice to the youth!

L’OMS et l’UNICEF rappellent que malgré l’existence d’un vaccin sûr et efficace depuis plus de 50 ans, les cas de rougeole ont fait un bond ces dernières années et ont fait plus de 140.000 victimes en 2018, principalement des enfants et des bébés, des cas tous évitables.  « Nous appelons les pays et les dirigeants locaux à mettre en œuvre des stratégies de communication efficaces pour faire participer les communautés, garantir que l’offre et la demande de vaccination restent fortes et contribuer à assurer une vie saine à chaque enfant, en particulier dans ce contexte difficile », concluent-elles.

Marie Louise MAMGUE

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *.