*Eau Minérale : Dix ans de bataille marketing féroce au Cameroun

L’environnent commercial et concurrentiel du Cameroun sur la dernière décennie a été marqué par l’un des combats les plus épique du marketing dans le secteur des Eaux minérales. Les deux leaders actuels SEMC et Source du pays ont usé de toutes les techniques et outils marketing possibles dans la bataille pour les parts de marché !

En effet ce marché a produit environ 400 0000 hectolitres pour un chiffre d’affaires estimé à plus 18 milliards F Cfa en 2020 

Près d’une quarantaine de permis d’exploitation d’eau minérale sont en cours de validité au Cameroun contre Dix en 2011 et une dizaine de marques importées.  Le leadership de SEMC à travers sa marque Tangui était incontesté jusqu’au retour de Source du pays dans le marché avec sa marque Supermont en 2011. A l’arrivée de Source du pays, Tangui avait pour seul concurrent sérieux SEMME sur les 10 acteurs. De façon minutieuse et ingénieuse, Source du pays va progressivement détrôner Tangui et le coup fatal aura lieu en 2016 ; Source du pays contrôle désormais 58% du marché local, dont 6% des parts anciennement détenues par NABCO (rachat de la marque OPUR) et 52% par ses prouesses commerciales. Source du pays passe ainsi devant SEMC avec 58% de parts de marché et pendant plusieurs années SEMC sera au résultat négatif et grâce au soutien de son groupe CASTEL, va rester et continuer la bataille dans le marché. 

SEMC, comme tout leader voyait le marché sous le prisme de sa position stratégique sur le marché. En effet filiale du groupe Castel (ayant pour distributeur exclusif SABC leader du marché de la bière au Cameroun depuis des années), il avait dès l’entame considéré Source du pays comme un concurrent comme les 10 autres y comprit SEMME. Seulement réalisant la menace dès 2013, SEMC va initier un ensemble d’actions inédites sur le marché  camerounais allant de : la recapitalisation de SEMC, en passant par des actions de relations publiques, la domination du SOV publicitaire du secteur pendant au moins 4 ans, la création des marques de combats, introduction de nouveaux formats, lancement de nouveaux produits, certifications de qualité, études de datation au carbone 14 effectués par le BRGM, changement de modèle de distribution etc. 

Lire l’article : https://www.linkedin.com/posts/media-intelligence-sarl_dix-ans-de-bataille-marketing-f%C3%A9roce-au-activity-6843919230925189120-Di49/

Source du pays, le stratège 

Dès l’entrée sur le marché, Source du pays attaque directement sur le prix, puis le model de distribution. Cette entreprise va par la suite introduire de nouveaux formats en continue et acquérir NABCO sous la marque OPUR destinée à la bataille du prix et de la quantité pour protéger Supermont contre les attaques Valclaire etc. ; comptons aussi le lancement du format de 20 litres avec fontaine pour les domiciles et lieux publics pour mieux garder la marque Source du pays comme marque premium. 

Avec aujourd’hui, près de 40 acteurs, plus de 10 ans de rudes batailles sans concessions, quels sont les leçons ou les pistes de croissance encore disponibles ?

Source :  Media Intelligence SARL

 *Le surtitre et le titre sont de la rédaction

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *.