Allaitement : « Les rapports sexuels ne gâtent pas le lait »

Allaitement : « Les rapports sexuels ne gâtent pas le lait »

Dr Mireille Happi Fossi, chef de service néonatalogie à l’hôpital Laquintinie de Douala revient sur les avantages qu’il y a à allaiter un enfant au sein.Allaitement rapports sexuels

C’est quoi l’allaitement maternel ?

L’allaitement maternel peut être définit comme étant l’alimentation du nouveau-né et du nourrisson par le lait de la maman.

Quels sont les bienfaits de ce lait pour un nouveau-né ? Allaitement rapports sexuels

Le lait maternel a plusieurs avantages, notamment pour la mère et pour le bébé. Pour la mère, il réduit considérablement les cancers du sein, de l’ovaire, du vagin, de l’endomètre […]. Il crée aussi un lien affectif entre la maman et son bébé. C’est un aliment qui est naturel, complet, accessible, gratuit et économique. Chez le bébé, c’est un aliment dans lequel nous avons des anticorps. Dans le lait maternel, nous avons les anticorps qui se transmettent de la mère au bébé. Ce qui va permettre à l’enfant de lutter contre différentes infections et maladies telles que la diarrhée, les pathologies respiratoires, la pneumonie, etc.

Il faut également dire que c’est un aliment qui contient tous les nutriments, notamment les glucides, les lipides, les protides, les matières grasses, les vitamines, minéraux nécessaires pour la croissance et le développement harmonieux de l’enfant. Il faut beaucoup penser au lait maternel, c’est l’aliment le plus complet. On a constaté par rapport aux statistiques qu’il y a de moins en moins de mamans qui allaitent et des bébés qui sont de moins en moins mis au sein. On constate qu’au Cameroun, seulement 30% des enfants ont été mis au sein pour la première fois dans l’heure qui suit leur naissance. Et 60% pour la première fois dans les 24 heures. C’est un chiffre qui est assez bas, et je pense que c’est dû à l’ignorance, au manque d’information.

A quel moment doit-on sevrer un enfant ? Allaitement rapports sexuels

Le lait maternel doit être exclusif jusqu’à l’âge de 6 mois. Avant cet âge, la maman ne donne pas d’eau, de jus, de thé. Bref elle ne donne rien d’autre. Pas d’aliments solides, ni liquide, en dehors du lait maternel. Après ces 6 mois, on continue avec le lait maternel, mais on l’associe à d’autres aliments de compléments qui peuvent être les bouillies, les fruits, les légumes. Après les 6 mois on peut continuer l’allaitement maternel, jusqu’à 2 ans, voire plus.

Une maman qui entretient des rapports sexuels alors qu’elle allaite met-t-elle son enfant en danger ?

Les rapports sexuels ou le fait d’être enceinte  » ne gâtent pas le lait maternel » car ce dernier ne perdra pas sa saveur ni sa qualité en matière de nutriments complet ou son rôle protecteur contre les infections.

Un médecin peut-il interdire à une maman d’allaiter son enfant ?

Oui, dans certaines circonstances bien précises. Dans le cas où la maman est peut-être malade. Elle peut avoir l’épilepsie par exemple ou prends un certain médicament qui contre-indiquent l’allaitement maternel. A ce moment, on peut interdire le lait maternel.

Passé un mois, une mère peut-elle encore allaiter son enfant ?

Elle peut le faire à tout moment. Il peut arriver qu’une maman ait subit une intervention chirurgicale, notamment la césarienne, tout de suite lorsqu’elle sort, elle peut être dans un état où elle n’allaite pas immédiatement. Mais dès qu’elle est disponible, elle peut allaiter l’enfant, parce que son lait est disponible et accessible à tout moment.Allaitement rapports sexuels

Une mère porteuse de Vih peut-elle allaiter son enfant ?

Lorsque la maman est porteuse du Vih, pour celles qui le savent, elles sont sous traitement. Pour celles qui ne le savent pas, elles seront testées pendant la grossesse ou en salle d’accouchement. Après la naissance, le bébé est immédiatement pris en charge. Il peut être mis au sein sous condition que la maman prenne très bien son traitement et ait une charge virale indétectable. C’est ce qu’on appelle l’allaitement protégé et la transmission est minime, soit zéro transmission. A ce moment, on doit commencer à la sensibiliser, à l’éduquer par rapport au lait maternel. Elle doit savoir si elle peut allaiter le bébé ou pas et comment le faire. Elle doit en fait choisir entre le lait maternel et le lait artificiel. Lorsqu’on est Vih positif, on ne doit pas pratiquer l’alimentation mixte.

Réalisé par Michèle EBONGUE

A lire aussi :  Sexualité : 12 % d’adolescentes ont eu leurs premiers rapports sexuels avant 15 ans.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *.