Allaitement maternel : le sein de moins en moins exclusif
Une mère qui allaite

Allaitement maternel : le sein de moins en moins exclusif

 Les études, le travail et parfois même l’appétit des enfants sont des facteurs qui orientent des mères vers l’allaitement mixte.Allaitement maternel

Assise sur les genoux de sa mère, Priscilla prend plaisir à être nourrie au sein. Les yeux fermés et les mains caressants le sein de sa génitrice, elle semble avoir oublié les douleurs et la fièvre qui ont amené Auriane, sa mère, à l’hôpital Laquintinie de Douala ce mercredi 3 août 2022.

Agée de 11 mois, Priscillia n’est plus exclusivement nourrie au lait maternel. Conçue alors que sa mère était encore étudiante, elle a été très vite mise à l’allaitement mixte. « J’ai commencé à donner du lait artificiel à ma fille avant même qu’elle ait 1 mois. J’allais encore à l’école, je n’avais pas d’autre choix », confie Auriane.

En tant qu’un agent technique médical, Auriane est consciente du rôle que joue le lait maternel dans la vie d’un enfant. D’où sa décision de continuer à nourrir sa fille au sein, malgré le fait qu’elle consomme déjà d’autres aliments. « On nous a dit à l’école de favoriser le lait maternel, parce que les autres laits n’ont pas le même rôle que lui », indique-t-elle.

Allaitement maternel le travail et parfois même l’appétit des enfants

Comme Auriane, Atalia, n’a pas attendu longtemps avant de passer à l’allaitement mixte. « Ça fait 2 semaines que j’ai mis ma fille de 3 mois sous-alimentation mixte, parce que le lait maternel ne la satisfait plus », confie-t-elle. Pourtant, comme l’indique Dr. Mireille Happi Fossi, Chef de service néonatalogie à l’hôpital Laquintinie de Douala, le lait maternel doit être exclusif jusqu’à l’âge de 6 mois. « Avant cet âge, la maman ne donne pas d’eau, de jus, de thé, d’aliments solides, ni liquide en dehors du lait maternel », informe-t-elle.  En ajoutant : « Après ces 6 mois, on continue avec le lait maternel, mais on l’associe à d’autres aliments de compléments qui peuvent être les bouillies, les fruits, les légumes […] on peut continuer l’allaitement maternel jusqu’à 2 ans, voire plus ».

 

 

des mères vers l’allaitement mixte

D’après l’enquête démographique et de santé au Cameroun (EDSC) 2018, 92% d’enfants derniers-nés dont la naissance a eu lieu au cours des 2 dernières années ont été allaités. Tandis que 48 % d’entre eux ont été allaités dans l’heure qui a suivi leur naissance. Cependant, 40 % d’enfants dont l’âge varie entre 0 et 5 mois ont été exclusivement allaités au sein à cette période, tandis que 77 % ont commencé à être allaités dans les 24 heures ayant suivi la naissance.

Michèle EBONGUE

A lire aussi :  Allaitement : « Les rapports sexuels ne gâtent pas le lait »

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *.