Immigration : le vol spécial des rapatriés Camerounais des Etats-Unis reporté
Entrée principale Aeroport International de Douala

Le contingent de 60 ressortissants camerounais présumés en situation irrégulière aux Etats-Unis d’Amérique qui devait arriver le jeudi 4 février 2021 à l’aéroport international de Douala a été renvoyé à une date ultérieure.

Aéroport international de Douala ce jeudi 4 février 2021, il est 14heures et le portail qui mène à la sortie de l’aéroport est fermé. Un agent de sécurité s’assure de ce que personne n’aille au-delà de la clôture. Si oui, des personnes dont le parent ou l’ami est visible de l’autre côté de la grille. « Le mbenguiste, on t’attend depuis… », crie un parent. Arrivé par le biais de Kenyan Airways, le voyageur ne fait pas partie des rapatriés des Etats-Unis. Des 10 personnes environ approchées, aucune n’est là pour attendre les passagers du vol spécial. « Je ne sais pas s’il y a des gens qu’on a rapatrié. On a dit que c’est aujourd’hui qu’ils viennent ?», interroge Samuel G, qui attend de son cousin. Interrogé à son tour, le vigile n’en sait pas plus que Samuel. Quelques minutes plus tard, un personnel soignant de l’aéroport de Douala (Adc) lâche « le vol spécial a été annulé, je rentre chez moi ».

Cette employée qui arbore une chasuble verte et un badge accroché à son cou, se débarrasse de tous ces gadgets avant de s’en aller. « Le vol a été annulé, on vient juste de nous le faire savoir. C’est vrai qu’on nous l’a annoncé ce matin, mais c’est maintenant qu’on vient de confirmer l’information », confie-t-elle. Cette source souligne que l’arrivée du vol spécial est la raison de sa présence à l’aéroport. « Nous sommes ici depuis hier (mercredi 3 février 2021 NDR), on devait s’occuper des passagers de ce vol, c’est pourquoi nous avons été contraints de rester à l’aéroport, alors que nous étions de garde hier », confie-t-elle.

Ce personnel soignant qui ignore les raisons de cette annulation, révèle néanmoins que le vol spécial de type Boing 767-200 de la compagnie Omni air international dont l’arrivée était prévue à 13h45 minutes ne va plus atterrir ce jour. « Je ne sais pas quand exactement, ni où, mais ce ne sera plus aujourd’hui », précise-t-elle. A l’accueil de l’aéroport, l’on informe que les Aéroports du Cameroun (Adc) ne s’occupent que de l’accès à l’aéroport, bref de la partie technique. « Quant aux raisons de l’annulation du vol, nous ne pouvons rien vous dire, parce qu’on n’en sait rien », a déclaré l’une des responsables qui a souligné que seul le Ministère des affaires extérieures (Minrex) est à mesure de fournir ces informations.

De sources concordantes, le vol qui devait ramener les 60 présumés en situation irrégulière aux Etats-Unis a été reporté à une date inconnue. D’après la correspondance de Gervais Edmond Bindzi-Edzimbi, ministre Plénipotentiaire, qui date du 29 janvier 2021, adressée au directeur de l’Aéroport internationale de Douala, l’opération d’accueil de ces rapatriés devait être encadrée par plusieurs administrations dont le Minrex.

Michèle EBONGUE

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *.