Santé : Plus d’un million de Mébendazole seront distribués dans les écoles du Littoral

Ces médicaments seront remis dans les 24 districts de santé de la région, entre la fin du mois de novembre et mi-décembre 2021.

La baignade ou lessive dans les rivières et les lacs, la pêche dans les eaux douces, la culture dans les zones marécageuses, manger sans se laver les mains, consommer des végétaux et autres aliments non lavés, et marcher pieds nus, sont des comportements à éviter au risque de contracter la Bilharziose et les Vers intestinaux.

A en croire Dr. Fanny Dissak, Point focal de lutte contre les maladies tropicales négligées dans le Littoral, 5 millions de camerounais risquent l’infection par la Schistosomiase. Tandis que plus de 10 millions sont infectés par les vers intestinaux. « En 2010, on estime à plus 2 millions de personnes parasitées par la bilharziose, plus de 5 millions de personnes à risque », a -t-elle indiquée lors du briefing des médias sur la campagne nationale des déparasitages 2021. Elle entre dans le programme national de lutte contre la Schistosomiase et les helminthiases intestinales. C’était le vendredi 19 novembre 2021 à Douala, dans la salle de réunion de la délégation régionale de la Santé publique pour le Littoral.

Du 30 novembre au 10 décembre 2021, (date proposée mais pas encore décidée), les enfants âgés de 5 à 14 ans, scolarisés ou pas, recevront des vermifuges dans le cadre d’une campagne de déparasitage organisée par le ministère de la Santé publique (Minsante). Il s’agit notamment du Mebendazole 500 mg (1 comprimé en prise unique) et du Praziquantel 600 mg, qui sera administré en fonction de la taille de l’enfant. La distribution du premier Générique se fera dans les 24 districts de santé de la région du Littoral, et le second uniquement dans les districts de santé de Loum et de Njombé-Penja. « Les enfants scolarisés seront traités dans les écoles, tandis que les enfants non scolarisés devront se faire soigner dans les écoles ou les centres de santé situés à proximité », informe Dr Fanny Dissak.

Environ 1 million 500 mille comprimés de Mébendazole 500 mg seront distribués dans la région du Littoral. La campagne étant nationale, l’édition 2021 vise à déparasiter 7,7 millions d’enfants scolarisés ou non sur l’étendue du territoire national. Y compris les enfants récemment déparasités à domicile, car le traitement de masse est sans danger, n’a pas manqué d’indiquer Dr. Fanny Dissak.

Officiellement lancée le jeudi 18 novembre 2021 dans la région de l’Est, cette campagne de déparasitage gratuite est organisée conjointement par le ministère de la Santé publique, de l’Education de base, et le ministère des Enseignements secondaires.

Michèle EBONGUE

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *.