Can 2021 : Engouement autour de la billetterie à Yaoundé

48 heures avant le coup d’envoi du match d’ouverture Cameroun-Burkina Faso, les tickets d’accès au stade Olembé de Yaoundé étaient tous vendus dans la plupart des points de vente.

Il n’est pas question pour Serge Mbarga, commerçant à Yaoundé de rater le match d’ouverture de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) Total Energies 2021 au stade Olembé dimanche 9 janvier 2022. Rencontre qui met aux prises le Cameroun et le Burkina Faso. Rencontré par Data Cameroon le vendredi 7 janvier en fin de matinée, le jeune homme parcourt la toile à la recherche d’informations utiles notamment les différents points de vente des tickets d’accès/d’entrée au stade. Contrairement à ce qu’indiquent certaines listes, ces billets ne sont vendus que dans les mairies. A celle d’Efoulan à Yaoundé III où s’est rendu Serge, tous les billets étaient épuisés à son arrivée vers 14 h.

« Depuis le matin, c’est la folie ici. Les gens viennent de partout pour acheter les billets. Tout a été vendu en un temps record », révèle un responsable sous anonymat. Qui lui souffle qu’il n’en reste plus qu’un seul. Un ticket de 10.000 F Cfa qu’il revend à 15.000 F Cfa. Son moment d’hésitation est brutalement stoppé par un autre fan du ballon rond qui, argent à la main, ne compte pas laisser passer cette opportunité. Il n’en faudra pas plus pour conclure le marché. Optimiste, Serge ne renonce pas à l’idée d’assister en direct au match Cameroun-Burkina Faso. Sa quête du précieux ticket le conduit à la mairie d’Ekounou dans l’arrondissement de Yaoundé IV. Sans trop d’effort, il trouve le petit kiosque consacré à la vente des billets d’accès aux rencontres de la CAN. Mais ici aussi tout a été vendu.

Des tickets de match en vente

Il est pourtant à peine 16h. Joël S., également venu pour les mêmes raisons, a sa petite idée pour avoir toutes ses chances d’assister au match bien que n’étant pas parvenu à acheter un ticket. « Si vous tenez vraiment à voir ce match, il faudra être parmi les premiers spectateurs au stade. Avec un peu de chance vous trouverez quelqu’un qui veut revendre son ticket », lui suggère-t-il. Un responsable de la vente des tickets rencontré révèle que les premiers jours étaient timides mais plus l’on s’approchait du match d’ouverture, plus il y avait de l’engouement.  « Je pense que si les tickets des prochains matches de l’équipe nationale du Cameroun étaient déjà disponibles, ils se vendraient comme des petits pains. Malheureusement, ce n’est pas le cas. Les billets seront disponibles au fur et à mesure », regrette notre source qui n’est autre qu’un élément des forces de maintien de l’ordre.

Au regard de cette forte demande des billets d’accès au stade, la Délégation générale à la Sureté nationale a, via un communiqué signé le 8 janvier dernier, appelé à la vigilance sur la qualité des tickets qui seront mis en vente. Car, « des individus mal intentionnés se préparent pour commettre des actes de faux en scannant les tickets de billets », a-t-elle déclarée.

Vanessa BASSALE, à Yaoundé

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *.