Cancers des enfants : Un guide qui ne fait pas l’unanimité
Le Cnlc à pied d’œuvre contre les cancers des enfants

Cancers des enfants

Conçu pour accompagner les parents des enfants souffrant de cancer, ceux-ci souhaitent plutôt que l’Etat les soutient dans la prise en charge qui est assez couteux avec des médicaments parfois introuvables Cancers des enfants.

Au chevet de son fils admis au service d’hémato-oncologie pédiatrique dans un hôpital de la ville de Yaoundé, Géraldine A., a les yeux pleins de larmes. La jeune dame se sent impuissante face à la maladie de son unique enfant. Entre potions et prières de délivrance, cette mère célibataire ne boude aucune recette. « Je n’ai plus de force ni le moral de voir mon enfant dans cet état. Parfois je me laisse aller et je pleure devant lui. Ça l’affecte encore plus mais je ne sais plus quoi faire », lâche- t-elle en étouffant un sanglot.

Comme cette mère, Solange K., démoralisée par le cancer de la gorge de son fils, a sombré dans l’alcool Cancers des enfants.  « Son père nous a quitté et ma belle-famille m’a tourné le dos. Je ne sais plus quoi faire je n’ai plus de force pour lutter et surtout que je n’ai pas d’argent pour gérer toutes les factures », confesse-t-elle.

Pour éviter ce genre de situation et pour leur assurer un accompagnement psycho-social, le Comité National de Lutte contre le Cancer (Cnlc) a élaboré le 16 novembre 2023, un Guide pour parents des enfants atteints de cancers au Cameroun. Il y est aussi mentionné les causes, les types de cancers qui touchent l’enfant, les examens à faire, les complications qui peuvent survenir, le traitement, le suivi, tant à l’hôpital qu’à domicile. Sans oublier les soins palliatifs, les effets psychologiques, l’alimentation, et les conseils d’urgence.

« Ce guide n’est pas anodin, il permet de garder les parents éveillés car les chances de guérison des cancers de l’enfant sont estimées à 80% lorsque la maladie a été détectée à temps. Avec ce manuel nous souhaitons informer les parents car le manque d’informations sur cette pathologie peut être fatal », explique le Dr Louis Kamga, pédiatre Cancers des enfants. Il ajoute que les parents doivent prêter une attention particulière aux cas de récidive de la fièvre ; l’anémie, la pâleur, la fatigue, les douleurs osseuses ou articulaires, les douleurs abdominales, les vomissements répétés entre autres.

Mais pour les parents, il faut un peu plus qu’un guide pour les rassurer.  « Merci pour ce guide qui a été conçu mais nous demandons plus. L’Etat doit nous aider dans la prise en charge de nos enfants malades Cancers des enfants. Le traitement est hors de prix et parfois nous sommes confrontés à une pénurie de médicaments. Face à de telles difficultés, aucun livre ne peut nous remonter le moral », lance un garde malade rencontré dans un hôpital de Yaoundé.

Dans la même logique, un médecin qui a requis l’anonymat suggère : « Les populations du Cameroun sont pauvres et n’ont pas la culture des dépistages et vous savez que ce qui tue le plus c’est l’ignorance. Il faudrait donc que le l’Etat multiplie et rende gratuit le diagnostic aux cancers. En plus tous les hôpitaux à travers le pays doivent avoir des spécialistes en la matière pour faciliter la prise en charge ».

Selon le Groupe camerounais d’oncologie -pédiatrie, le Cameroun compte annuellement entre 800 et 1000 nouveaux cas de cancers avant l’âge de 15 ans Cancers des enfants. Les cas les plus fréquents sont la leucémie logée dans la moelle osseuse et le sang, le lymphome qui s’attaque au système lymphatique, la néphroblastome qui est le cancer du rein, la tumeur cérébrale qui affecte le cerveau et la moelle épinière, entre autres.

Mélanie Ambombo

A lire aussi :  Cancer du col de l’utérus : Les Gynécologues recommandent le vaccin controversé

Mots – clés :

Cancer

Leave comment

Your email address will not be published. Required fields are marked with *.