Chan 2020 : 62 réalisations enregistrées en 32 rencontres
Source : CAF/DataViz by ADISI-Cameroun

Avec une légère progression à cette 6e édition du Chan, le Cameroun, pays hôte éliminé en demi-finale, occupe la 4e place respectivement derrière le Maroc, le Mali et la Guinée.

Organisateur de la 6e édition du Championnat d’Afrique des Nations 2020 (CHAN), le Cameroun a achevé la compétition à la 4e place au classement finale. Les Lions A’ ont échoué aux portes de la finale, en s’inclinant face au Maroc sur un score de 4-0. Même la 3e place convoitée par les Camerounais leur a écharpé au profit des Guinéens. Pour sa quatrième participation, après les éditions de 2018, 2016 et 2011, le Cameroun a légèrement progressé en accédant aux demi-finales, mais compte toujours parmi les pays africains en quête de leur premier titre.

Au terme de la compétition, c’est le Maroc qui a pour la deuxième fois consécutive conservée le trophée. Une première dans ce tournoi. Les Lions de l’Atlas se sont imposés face au Mali sur un score de 2-0. En plus du titre, l’équipe marocaine compte dans son groupe, le meilleur joueur et meilleur buteur, Soufiane Rahimi, ainsi que le meilleur gardien du tournoi. « Nous sommes venus ici avec une équipe chargée à 65% et un nouveau staff. Il s’agissait donc d’écrire notre histoire et gagner pour nous-mêmes. La finale a été difficile mais nous avons fait l’essentiel, gagner et je crois que nous méritons la victoire plus le trophée », s’est réjoui le sélectionneur marocain, Houcine Ammouta.

Source : CAF/DataViz by ADISI-Cameroun

Malgré toute sa volonté, le Mali a concédé une deuxième défaite en finale, et conserve la deuxième place. Tandis que la Guinée est récompensée d’une honorable 3e position. C’est donc logiquement, que ces deux équipes avec le Maroc, sont les seules représentées dans l’équipe type du Chan 2020, établi par la commission technique de la CAF. Le groupe est constitué de 5 Marocains, 3 Maliens et deux Guinéens. Aucun Lion A’ n’y figure malheureusement.  La 7e édition prévue en Algérie en 2022 offrira peut-être plus de chance à la sélection camerounaise.  Cette édition contrairement à la précédente, a été moins prolifique, avec 62 réalisations en 32 rencontres, contre les 80 buts inscrits en 2018.

Le Cameroun a néanmoins réussi le pari d’organiser cette compétition en pleine crise sanitaire.  Une bonne lancée pour l’organisateur de la prochaine Coupe d’Afrique des nations (CAN 2021), en janvier/février 2022.

Marie Louise MAMGUE

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *.