Chan 2020 : Ambiance timide à Limbe
Une vue du Stade de Limbe

Jusqu’à vendredi dernier, l’on ne notait pas encore un réel engouement de la part des populations de cette ville qui pourtant, abrite les matches de poule du groupe D depuis mardi 19 janvier. Mais de leur côté, les autorités s’activent pour un bon déroulement de la compétition dans cette partie du pays.

Angus Mono n’a qu’une idée vague de la 6è édition du Championnat d’Afrique des nations (Chan 2020) qu’abrite le Cameroun. Bien que la poule D soit logée dans la ville de Limbe où il vit et travaille, le conducteur de taxi n’en sait pas grand-chose. « Ça commence finalement quand madame ? », interroge-t-il le reporter.

Contrairement à Angus, Jean Njang, conducteur de moto en sait un peu plus sur le sujet. « Le Chan commence dimanche et il y a des matches prévus ici à Limbe. Je crois bien qu’une des poules a été logée ici », fait savoir le jeune homme, la trentaine entamée. Seulement, « il n’y a pas une réelle communication au sujet de cette compétition ici. On ne sent même pas que la ville de Limbé va abriter des matches. Parcourez la ville et discutez avec les populations. Vous verrez que très peu, pour ceux qui sont même au courant, se sentent concernés par le Chan », se désole Jean Njang. En parcourant la ville, difficile en effet de ne pas noter le peu d’engouement au sein de la population.

Reconnaissant ce manque d’enthousiasme des habitants pour le Chan, Prince Oscar Musonge reste tout de même positif. « Je suis certain que d’ici dimanche, avec le coup d’envoi de la compétition, ça va s’arranger. La ville va commencer à vibrer au rythme de la compétition », se projette Prince.

A lire aussi :  Bois en grumes : Le droit d'exportation fixé à 60% de la valeur FOB 

En attendant, jusqu’à jeudi, la seule affiche visible ici en rapport avec le Chan est celle bien en vue au carrefour Black & white junction. « En dehors de celle-là, j’ai vu certaines personnes installer une autre dans la ville. Je ne sais plus où exactement », renseigne un confrère. Sur les rétroviseurs des motos, taxis et véhicules de particuliers, pas de petits drapeaux tricolores flottants comme il est coutume de voir lors des évènements sportifs de cette envergure.

Néanmoins, au niveau des autorités, tout a été mis en place pour une belle fête du football. « Nous sommes prêts à 100% je puis vous le rassurer. J’ai tenu une autre réunion avec les hôteliers cette semaine (la semaine dernière, Ndlr) afin de donner les dernières directives et de s’assurer que tout est ok. Et c’est la cas », soutient Mosoke George Musonge, délégué départemental du Tourisme et des loisirs du Fako, région du Sud-Ouest. De son côté, la mairie a procédé le lundi 4 janvier 2020 à la désinfection de plusieurs lieux publics et la distribution des masques aux populations. Outre les matches de poule, le quart de final 3 et la demi-finale 2 se joueront également à Limbe.

Marthe Ndiang, de retour de Limbe

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *.