Covid-19 : 03 unités de prise en charge opérationnelles dans l’Adamaoua
Adamaoua

Les cas confirmés de covid-19 s’étendent sur l’ensemble de 9 districts de santé que compte la région.

Après les premiers cas enregistrés vers la fin du mois de mars, la région a connu une période d’accalmie jusqu’au retour des élèves et étudiants en classe le 1er juin 2020 et l’assouplissement des mesures barrières où les cas positifs ont connu une hausse.

Depuis la notification des premiers cas, le ministère de la Santé publique (Minsanté) et ses partenaires ont mis à la disposition de la délégation régionale de la santé un certain nombre de matériels et de centre de prise en charge des patients Covid-19. Dans toute la région, on trouve en tout 03 unités de prise en charge situés dans la ville de Ngaoundéré, à l’hôpital régional, l’hôpital protestant et les logements sociaux qui abritent les patients mis en quarantaine. Un (01) médecin et 8 infirmiers sont déployés pour la prise en charge des malades. La région dispose comme dispositif sanitaire, des blouses, des surblouses, bottes et gants. Le personnel déployé a suivi par la suite une formation sur les techniques de prise en charge adéquate des malades.

Un des laboratoires de l’hôpital régional de Ngaoundéré est mis à contribution pour l’examen des patients. Le centre principal de prise en charge a également bénéficié, de 02 anciennes ambulances et d’une nouvelle, permettant de transporter les personnes suspectes des zones périphériques vers le centre de prise en charge.

Rapprochés pour avoir une idée précise du taux de fréquentation depuis la mise en place des centres de prise en charge, les responsables se sont abstenus de tout commentaire.  Mais des sources bien informées indiquent que le personnel médical et infirmier déployés est à bout de souffle, le matériel et les ressources financières mis à leur disposition est de loin inférieur aux sollicitations.

A la date du 23 septembre 2020, la région compte 381 cas positifs dont 13 décès, pour un taux de léthalité de 3,4% et une proportion de décès de 3, 1%. Quand aux guéris, ils sont au nombre de 218. La morbidité et la mortalité chez les femmes enceintes est de 02. Deux (02) patients sont encore hospitalisés. Le centre régional des épidémies a vu ses capacités passées de 5 lits à 32. L’Adamaoua a aussi bénéficié de 10 respirateurs et concentrateurs d’oxygène.

Depuis l’entrée en vigueur des TDR, la région en a reçu 55.000 repartis sur l’ensemble des 9 districts de santé pour une utilisation de 28 616 tests avec 237 personnes détectées positives placées sous traitement, soit un taux de séropositivité de 0,8%. 13 personnels de santé sont touchés par la pandémie, plus de 30 personnes positives sont perdues de vue.

Jean BESANE MANGAM à l’Adamaoua

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *.