Covid-19 : Plus de 290 millions d’élèves privés d’enseignement dans le monde
Cette carte répertorie tous les cas confirmés à travers la planète, ainsi que ceux suspectés. dernière mise à jour

L’UNESCO recommande la mise en œuvre de programmes d’apprentissage à distance à grande échelle pour rattraper le retard engendré par les fermetures des écoles dans plusieurs pays du monde pour contenir la propagation de COVID-19.

« Tous les établissements publics et privés de formation relevant des différents ordres d’enseignement, de la maternelle au supérieur, y compris les centres de formation professionnelle et les grandes écoles seront fermés. » C’est l’un des 13 mesures prises par le gouvernement camerounais pour contenir la propagation de COVID-19 qui a déjà fait 56 personnes touchées au Cameroun, dont 9 à Douala et 1 Bafoussam selon une annonce du Ministre de la Santé sur son compte twitter, le 23 mars 2020 en matinée. A l’instar du Cameroun, de nombreux pays au monde ont décidé de fermer les écoles afin de limiter la propagation de cette pandémie qui a déjà infectés 292 142 personnes dans le monde (au 22 mars 2020) et fait 12 784 décès (au 22 mars 2020).

Selon l’Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO), à la date de 5 mars 2020, plus de 290 millions d’élèves dans le monde sont perturbés par cette épidémie. « Si les fermetures temporaires d’écoles pour cause de crise sanitaire ou autre ne sont malheureusement pas nouvelles, l’ampleur et la rapidité de la perturbation actuelle de l’éducation au niveau mondial sont sans précédent et, si elles se prolongent, pourraient menacer le droit à l’éducation », a affirmé la Directrice générale de l’UNESCO, Audrey Azoulay.

D’après cette agence onusienne, au 4 mars 2020, 22 pays sur trois continents avaient annoncé ou mis en œuvre des fermetures d’écoles. Un chiffre qui a considérablement augmenté avec la propagation de la pandémie.  Aujourd’hui, plus de 13 pays ont fermé des écoles à l’échelle nationale, touchant 290,5 millions d’enfants et de jeunes qui fréquenteraient normalement des classes allant de la maternelle à la fin du secondaire. Neuf autres pays ont mis en œuvre des fermetures localisées d’écoles pour contenir le Covid-19. Si ces pays ordonnaient également la fermeture d’écoles à l’échelle nationale, cela empêcherait 180 millions d’enfants et de jeunes supplémentaires de fréquenter l’école.

A lire aussi :  Forum « S’engager ! - Dialogues Afrique-Europe » : parole à la jeunesse !

En réponse, l’UNESCO soutient la mise en œuvre de programmes d’apprentissage à distance à grande échelle et recommande des applications et des plateformes éducatives en accès libre que les écoles et les enseignants peuvent utiliser pour atteindre les apprenants à distance. L’agence onusienne partage les meilleures pratiques pour tirer parti des technologies mobiles peu coûteuses disponibles à des fins d’enseignement et d’apprentissage afin d’atténuer les perturbations dans le domaine éducatif.

Accédez aux mises à jour de la situation du Covid-19 dans le monde à partir de cette carte interactive :  Cliquez ici

Marie Louise MAMGUE

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *.