DECLARATION SUR LES MENACES DES ORGANISATIONS DE LA SOCIETE CIVILE DE DEFENSE DES DROITS DE L’HOMME AU CAMEROUN.

Depuis les années 2014, le Cameroun connait une crise sécuritaire et sociale sans précédent, avec la secte islamiste Boko Haram, des incursions des rebelles Centrafricains et la crise dite anglophone dans les régions du Nord-ouest et Sud-ouest. Si les attaques de Boko Haram dans la partie septentrionale a fait à ce jour plusieurs milliers de morts et des centaines de déplacés, la crise dans les régions du Nord-ouest et du Sud-ouest produit pratiquement les mêmes effets, mais avec la particularité qu’il s’agisse d’une revendication pacifique qui s’est transformée aujourd’hui en conflit armé opposant les forces régulières aux groupes armés indépendantistes. A côté de la bataille armée sur le terrain, le gouvernement et les organisations de la société civile nationale et internationale se livrent, à une bataille médiatique. Les derniers accusant les premiers d’une mauvaise gestion de la crise qui provoque le massacre de plusieurs milliers de personnes, les premiers accusant les seconds de complicité avec des forces extérieures dans le but de déstabiliser le Cameroun.

Lire la suit; Declaration de la Cameroon Advocacy_Version finale

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *.