Education de base : Les frais d’examens augmentent de 1000 F Cfa

Education de base : Les frais d’examens augmentent de 1000 F Cfa

Tel en a décidé le ministre de l’Education de base, Laurent Serge Etoundi Ngoa, dans une circulaire signée le 09 janvier 2023 Education de base les frais d’examens augmentent.

Le ministre de l’Education de base (Minedub), Laurent Serge Etoundi Ngoa, vient de modifier les modalités de collecte, de conservation et de gestion des frais d’inscription aux examens et concours de la session 2023.

Ainsi, chaque candidat des deux sous-systèmes devra payer 1000 F Cfa de plus.  En clair, les frais d’examen passent chacun de 5000 à 6000F Cfa, un ajustement qui fait suite à la loi des Finances 2023. Concrètement les frais d’examen et ceux du timbre communal restent inchangés soit respectivement 2500 et 500 F Cfa. Par contre, le timbre fiscal passe de 1000 à 1500 F Cfa, quant au frais du fonds d’appui, ils augmentent de 400F Cfa et coûtent désormais 1400 au lieu de 1000F Cfa.

A tout ceci, vient s’ajouter la dernière innovation qui est celle de la télédéclaration. Taxée à 100F Cfa, elle est selon le Minedub : « un processus d’acquisition des timbres fiscaux et les paiements effectués auprès des banques ou par Mobile Money. Cette opération doit être assurée par le chef Bag de l’inspection d’arrondissement de l’Education de base. » « Nous attendions déjà cette note car la collecte des frais d’examens s’est faite en 2022 lorsque le timbre fiscal coûtait encore 1000 F Cfa et que la Direction générale des impôts acceptait encore les paiements en numéraires », renseigne un directeur d’école primaire qui a requis l’anonymat.

Pourquoi les frais d’examens de l’Education de base ont augmenté de 1000 FCFA?

Des responsables d’écoles se disent embarrassés par cette nouvelle loi, ils estiment que la somme de 100 F CFa pour la télédéclaration est dérisoire au regard des complications et tracasseries que cette procédure entraine. La circulaire du Minedub leur demande donc de collecter un supplément de 1.000 F Cfa auprès de chaque candidat et de les déposer au bureau des affaires générales de l’inspection d’arrondissement du Minedub.

A cet effet, le ministre prescrit que les reçus de paiement des timbres fiscaux soient déposés à la délégation départementale puis régionale au même moment que les autres frais d’examen, comme cela l’a toujours été.  Les parents d’élèves qui disent avoir toujours payé ces frais d’examens au-delà de 10.000 F Cfa refusent d’ajouter le supplément demander par le Minedub.   « L’argent que nous avons souvent donné est bien supérieur à la somme demandée. Les directeurs d’école n’auront qu’à prélever cet argent supplémentaire dans ce qu’ils nous prennent », lance un parent interrogé.

Mélanie Ambombo

A lire aussi :  Examens officiels : Les frais de correction toujours attendus

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *.