Elections régionales : Le RDPC élu à la majorité absolue dans le Littoral
Source- Elecam_DataViz by ADISI-Cameroun

Le parti au pouvoir a remporté   la totalité des sièges dans les 4 départements de la région au terme des premières élections régionales qui se sont déroulées le 6 décembre 2020 au Cameroun.

C’est une véritable ambiance festive pour les élus du jour. Des félicitations fusent de partout. L’étroitesse de la salle d’audience de la Cours d’Appel du Littoral située au premier niveau du bâtiment administratif empêche les élus de célébrer leur victoire aux premières élections régionales du Cameroun. Elles se sont tenues le 6 décembre 2020.

Le Mouvement pour la liberté et le développement du Cameroun (Mldc), le Parti camerounais pour la réconciliation nationale (Pcrn), le Peuple uni pour la rénovation sociale (Purs) et l’Union des populations du Cameroun (Upc), les 4 partis politiques en compétition avec le Rassemblement démocratique du peuple camerounais (Rdpc) à ce scrutin dans le Littoral, n’ont eu aucun siège.

Source- Elecam_dataViz by ADISI-Cameroun.

Tel est la quintessence des résultats qui ont été dévoilés le mardi 8 décembre 2020 à la Cours d’Appel du Littoral à Douala. « Contrairement à ce qu’on peut croire, l’Upc sort vainqueur de cette élection, car, dans le Nyong et Kéllé, nous avons eu 20 voix sans avoir un seul conseiller. Dans la Sanaga Maritime, nous avons eu 6 voix sans avoir un seul conseiller, dans le Wouri, nous avons eu une voix sans aucun conseiller », se réconforte Salyme Douala Epale, tête de liste de l’Upc dans le Wouri. Ces résultats sont pour lui, une victoire malgré le « comportement anti-démocratique » des adversaires du parti auquel il appartient.  « C’est une réussite pour l’Upc qui en sort gagnant avec 27 voix. 27 camerounais, grands électeurs ont pensé que l’Upc ne doit pas mourir contrairement à certains qui ont déjà enterré l’Upc », souligne-t-il.

Le jeune parti politique d’opposition, le Pcrn sort de ces élections sans conseiller régional dans le Littoral. « Nous avons engranger en termes d’expérience, de connaissance du système électoral, et nous savons désormais ce qu’il y a lieu de faire.  Numériquement on était parti perdant, mais on a engrangé les conseillers municipaux dans le parti Rdpc. Nous avons fait bonne figure, nous avons pu implémenter notre parti, nos idées nous les avons vendues, et nous sommes très heureux d’ailleurs », souligne Christian Ndjock Nkongo, porte-parole du Pcrn.

Michèle EBONGUE

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *.