Électricité : les syénites uranifères une solution alternative au Nord

Électricité : les syénites uranifères une solution alternative au Nord Électricité Nord syénites uranifères

Électricité Nord syénites uranifèresC’est l’un des résultats des recherches menées par le Centre de recherches géologiques et minières de Garoua pour pallier aux coupures d’énergie électrique.Électricité Nord syénites uranifères 

Les syénites uranifères de Poli sont l’une des découvertes du Centre de recherches géologiques et minières (Crgm) de Garoua qui a retenu l’attention du gouverneur de la région du Nord, Jean Abate Edi’i, le 7 juillet 2022 au Centre régional de la recherche et de l’innovation (Crri).

Les exposés sur les possibilités de création et de fournitures d’énergie à base des matériaux locaux étaient riches en découvertes. ‹‹ Nous partons sur le terrain, nous menons des études et nous faisons des découvertes de plusieurs ressources minières très utiles pour le développement », confieÉlectricité Nord syénites uranifères Jacques Wassouo, chargé de recherche au Centre de recherches géologiques de Garoua.

Les résultats des recherches présentées aux acteurs miniers et aux autorités administratives consistaient à montrer l’immense richesse dont dispose la région du Nord. A Garoua, par exemple, il ne se passe pas une journée sans qu’il n’y ait coupure de courant. Un problème qui perdure, entraînant de nombreuses pertes aux grandes entreprises industrielles installées dans la zone.

Électricité Nord syénites uranifères C’est l’un des résultats des recherches menées par le Centre de recherches géologiques et minières

A ces problèmes de coupures, les chercheurs du Crgm du Nord ont présenté les syénites uranifères de Poli comme solution alternative. « C’est une roche à base de laquelle on peut produire de l’énergie et résoudre les problèmes d’énergie électrique que nous avons », expliquent-ils. Poli, chef-lieu du département du Faro est une localité où une bonne quantité d’uranium a été découverte depuis des lustres et le site de l’uranium seÉlectricité Nord syénites uranifères trouve à environ 12 km de la ville.

Toujours dans le chapitre de la promotion des produits locaux, plusieurs alternatives ont été présentées pour faire aux caprices des sols et à la sagacité du prix des intrants.  « Nous avons le calcaire de Rey-Bouba dans le Nord et les vivianites de Hangloa dans l’Adamaoua qui sont des engrais naturels pour la fertilisation des sols. Ce sont des roches qui ont été découvertes pour remplacer l’engrais chimique devenu de plus en plus cher sur le marché », explique Jacques Wassouo.

Le potentiel minier de Électricité Nord syénites uranifèresla région du Nord est d’autant plus important que les taxes qu’il génère. D’après le rapport spécial du gouverneur de la région du Nord, les recettes minières pour le compte du premier semestre 2022 sont chiffrées à 17 182 540 F Cfa représentant les taxes.

Jérôme Baïmélé à Garoua.

A lire aussi :  Accès à l’électricité : De 2010 à 2020, le Cameroun évolue de 22,64 %

2 thoughts on “Électricité : les syénites uranifères une solution alternative au Nord

  1. Très belle initiative. Je suis de l’équipe géologue qui a travaillé sur ce projet et c’est un plaisir de vous lire sur une probable utilisation de ce minerai. Courage à vous.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *.