Entreprenariat : Moins de 3 entreprises sur 10 créées par les femmes au Cameroun
Source-MINPMEESA_DataViz by ADISI-Cameroun

75% d’entreprises ont été créées par les hommes contre 25% par les femmes portant au total à 14 229 le nombre de PME/PMI ces 5 dernière années. Cependant, 80% d’elles font partie du secteur tertiaire notamment la prestation de services et du commerce.

 « Elles sont toutes autant motivées comme leur homologue masculin à saisir les opportunités qui s’offrent à elles. Seulement elles éprouvent des difficultés à faire reconnaître leurs compétences professionnelles dans un environnement où existent des préjugés et stéréotypes importants sur les compétences féminines », souligne pour le déplorer, le Ministère des Petites et Moyennes Entreprises, de l’Economie Sociale et de l’Artisanat (MINPMEESA). Dans son rapport d’analyse sur l’annuaire statistique 2019 présenté le 7 septembre 2020, le MINPMEESA indique que 90792 entreprises ont été créées de 2015 à 2019. Cependant, moins de 3 entreprises sur 10 ont été créées par les femmes au cours de cette période. Les villes de Yaoundé et Douala concentrent 86% de ces créations féminines.

De 2015 à 2020, c’est respectivement 2967, 3400, 3136, 3185 et 3572 femmes qui ont donné vie à une structure locale. Une courbe certes croissante, mais qui reste dominée par les hommes. Sur la même période, 10407, 11819, 10207,10238, 10657 hommes ont respectivement crée une entreprise. Globalement, relève ce ministère, de 2013 à 2019, les créations affichent une tendance croissante, avec un taux de croissance de +6,4% durant cette période. Une cassure s’observe, cependant, souligne le rapport, entre 2016 et 2017 où le pic des créations est atteint en 2016 avant de subir une baisse de -14,1 % en 2017.

A lire aussi :  Forum « S’engager ! - Dialogues Afrique-Europe » : parole à la jeunesse !

Source-MINPMEESA_DataViz by ADISICameroun 

Cette hausse s’expliquerait d’une part par la mise sur pied de la BC-PME en 2015 qui a apporté beaucoup d’espoirs en matière d’opportunités d’obtention de crédit auprès des chefs d’entreprise et également au nombre croissant des Centre des formalités de création des entreprises (CFCE) qui se sont étendus à huit régions du Cameroun. Quant à la baisse observée en 2017, elle serait liée à la perte d’engouement des entrepreneurs suite aux difficultés dont a connu la BC-PME dans sa phase de démarrage.

Selon le secteur d’activité, près de 8 entreprises sur 10 créées de 2015 à 2019 exercent dans le secteur tertiaire, dominé largement par les activités de prestations de services et commerciales. Avec l’amélioration de la connexion à internet, relève le MINPMEESA, on note ces derniers temps, une nouvelle forme d’offre de services tirée par le secteur des télécommunications et des nouvelles technologies d’information et de communication. En ce qui concerne le secteur secondaire, il est peu représenté car seulement 8% des entreprises créées font partie de ce celui-ci. Leurs activités portent en majorité sur la scierie, la fabrication de biens, le BTP et la transformation des aliments.

Marie Louise MAMGUE

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *.