Jean-David Nkot : Un timbre pour s’affranchir des violences

Les oeuvres de Jean-David Nkot, artiste contemporain camerounais sont mises à l’honneur lors du forum « S’engager ! », à Yaoundé timbre des violences.

Dans sa série de toiles « [email protected] », exposées à l’Institut Français du Cameroun, l’artiste-plasticien Jean-David Nkot met en lumière le sort des migrants et des travailleurs miniers. Ses oeuvres sont liées par un élément, présent sur la plupart d’entre elles : un timbre. « Dans mon travail il est question d’affranchir le monde des violences qui sévissent aujourd’hui. Un timbre permet à une enveloppe de circuler, il joue le même rôle sur mes oeuvres, qui représentent des messages, des informations que je souhaite transmettre. »

Né en 1989 à Douala, où il vit encore, le plasticien Jean-David Nkot s’inspire des artistes Camerounais Hervé Youmbi et Jean-Jacques Kanté, ou encore du Français Philippe Pasqua. C’est aujourd’hui la première fois qu’il expose à Yaoundé. « Je suis très heureux de donner aux habitants de Yaoundé l’occasion de voir mon travail pour la première fois. Ils n’y avaient accès qu’à travers les réseaux sociaux, à distance », se réjouit-il. Les habitants de Yaoundé… mais aussi les 200 participants du Forum « S’engager ! », qui déambuleront devant ses toiles entre deux ateliers. L’artiste contemporain y voit une parfaite occasion de transmettre à la jeunesse africaine un « message de cohésion et de participation à la valorisation du travail de la jeune génération africaine ». L’engagement de la jeunesse, pour lui, doit se fonder sur la solidarité : « Quand quelqu’un est sous le feu des projecteurs, il doit donner la possibilité à ceux qui sont derrière lui de bénéficier aussi d’une visibilité ». Sa vision de l’engagement ? « Amener les gens à débattre autour des problématiques qui minent la société, à travers les idéologies que chacun d’entre-nous peut défendre ». L’engagement d’un artiste, pour Jean-David Nkot, « c’est l’énergie, le sérieux et l’honnêteté que l’on met dans une création. »

Mathias Fleury avec Médias & Démocratie (M&D)

Cet article a été réalisé en collaboration avec Médias & Démocratie (M &D), dans le cadre du Forum Régional de Yaoundé « Notre Futur »
A lire aussi :  Forum « S’engager ! - Dialogues Afrique-Europe » : parole à la jeunesse !

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *.