Match Cameroun-Brésil : stress et cris de joie

Match Cameroun-Brésil : stress et cris de joie

Sur le territoire camerounais Cameroun-Brésil, une soirée forte en émotions pour les fans du ballon rond. 

Le calme, l’attente, ou encore la tension… Le climat était palpable lors du match de football, projeté ce vendredi 2 décembre à l’Institut Français de Yaoundé. Un affrontement capital pour la poule G du Mondial, qui déterminait les équipes qualifiées en huitièmes de finale de cette Coupe organisée au Qatar Cameroun-Brésil. La rencontre était d’autant plus regardée que le Cameroun affrontait un Brésil déjà cinq fois champion du monde.

Les poulains de Rigobert Song n’ont rien lâché durant la première partie du match, réussissant à conserver un score paritaire à la mi-temps (0 – 0). Devant l’écran géant de l’Institut Français, les fans des Lions indomptables espéraient le but qui allait changer le destin de leur équipe nationale.  « Je trouve que notre équipe joue bien, mais pour ce soir, on veut du plus que très bien car on doit absolument gagner. On ne va pas encaisser, on doit marquer au moins un but », explique Calvin, un supporter présent dans la salle.

Match Cameroun-Brésil

Le but tant attendu par cette foule est finalement survenu au moment où les supporters s’y attendaient le moins. Lors d’une ultime contre-attaque à la 92ème minute, Vincent Aboubakar propulsait de la tête le ballon, au fond des filets brésiliens. Ovation, larmes de joie et pas de danse improvisés à l’Institut Français de Yaoundé… Ce seul et unique but scelle le résultat du match en faveur du Cameroun. Malgré cette victoire, les Lions indomptables sont éliminés de la Coupe du Monde. Mais les supporters camerounais présents à l’Institut l’affirment : ils ne retiendront de ce match, que le souvenir d’un but marqué contre l’équipe aux 5 étoiles Cameroun-Brésil.

Joseph MANI MANI avec Médias & Démocratie (M&D)

Cet article a été réalisé en collaboration avec Médias & Démocratie (M &D), dans le cadre du Forum Régional de Yaoundé « Notre Futur »
A lire aussi :  Forum « S’engager ! - Dialogues Afrique-Europe » : parole à la jeunesse !

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *.