Municipales 2020 : le RDPC reprend les 6 communes du département du Wouri

Après avoir perdu la mairie de Douala 3e en 2013, le Rassemblement démocratique du peuple camerounais (RDPC), parti au pourvoir, a raflé tous les 6 mairies du département de Wouri aux Municipales 2020.

Job Théophile Kwapnang du Social Democratic Front (Sdf) se contentera d’un seul mandat à la tête de la Mairie de Douala 3e. Le désormais ancien maire de cette commune, a vu son rêve de décrocher un deuxième mandat s’estomper à l’issue du scrutin municipal qui s’est déroulé le 9 février 2020, couplé aux Législatives. Ceci, au profit du Rassemblement Démocratique du Peuple Camerounais (RDPC), parti au pourvoir, son principal challenger, qui a repris les rênes. Dans cette circonscription électorale du département du Wouri dans la région du Littoral, 20 642 personnes sur les 42 246 suffrages valablement exprimés (Elecam) ont choisi la liste du parti au pouvoir, conduite par Rostand Tokap.

Sur les 61 sièges convoités dans cette mairie, le RDPC conservera 46, tandis que le SDF et le Parti Camerounais pour la Réconciliation Nationale (PCRN), le jeune parti de Cabral Libih, disposeront respectivement de 8 et 7 sièges. En effet, le parti du Président de la République a conquis les 6 communes que compte le département du Wouri. Bien que conduite par un maire sortant, Lengue Malapa, controversé, la liste RDPC de Douala 1er a une fois de plus été plébiscitée au détriment des six autres partis de l’opposition en lice. Le parti vainqueur de la Présidentielle 2018, a acquis 32 sièges, contre 4 pour le SDF, 3 pour l’UDC et 2 pour le MP.

A la Mairie de Douala 2e, le maire sortant, Denise Fampou reste le maître des lieux. Sa liste a récolté la majorité absolue, soit les 41 sièges en jeu. Le SDF est désormais hors-jeu. Le NMP et le FUC rentrent également bredouilles. A Douala 4e, les 41 sièges seront départagés entre le RDPC (31), le SDf (7) et le Purs (3). Le scénario est le même à Douala 5e, où le RDPC contrôle 43 des 61 sièges disponibles. Le PCRN et le SDF ont acquis 11 et 7 places, tandis que le PADDEC, de Jean de Dieu Momo, n’a rien obtenu. La Mairie de Douala 6e demeure également aux mains du RDPC, qui a largement battu l’ANDP.

A lire aussi :  Made in Cameroun : La production des farines locales en projet

Malgré le fort taux d’abstention observé au cours de ce scrutin Municipal, le département du Wouri qui héberge la capitale économique du Cameroun, demeure complétement entre les mains du parti au pouvoir. Les socialistes qui s’offraient souvent une ou deux mairies, sont ainsi complètements mis à l’écart, et devront se contenter juste de quelques sièges. Tout comme dans le département du Wouri, les autres départements de la région du Littoral sont majoritairement contrôlés par le parti au pourvoir.

Marie Louise MAMGUE

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *.