Naissance : plus d’1 million d’enfants scolarisés sans actes

Naissance : plus d’1 million d’enfants scolarisés sans actes

D’après la déclaration de la Commission des droits de l’homme du Cameroun rendue publique le mardi 9 août 2022 à l’occasion de la 5e journée africaine de l’Etat civil et des statistiques vitale, l’Extrême-Nord est la région la plus touchée actes Naissance.

En 2021, 30% d’enfants de moins de 5 ans n’avaient pas d’actes de naissance. C’est ce que révèle la Commission des droits de l’homme du Cameroun (Cdhc) qui reprend ici les statistiques du ministère de la Décentralisation et du développement local (Minddevel).

actes Naissance déclaration de la Commission des droits de l’homme du Cameroun

Dans sa déclaration rendue publique le mardi 9 août 2022 à l’occasion de la 5e journée africaine de l’état civil et des statistiques vitale qui s’est célébrée le 10 août, la Cdhc indique que le Cameroun a dénombré 1 600 000 enfants scolarisés sans actes de naissances en 2021 actes Naissance. Ce recensement réalisé par le bureau national de l’état civil révèle également que l’Extrême-nord est la région qui compte le plus de cas, avec environ 400 000 enfants. Elle est suivie du Centre, 210 000 enfants, tandis que le Littoral a enregistré 295 000 enfants non enregistrés à l’état civil actes Naissance.

En effet, la Cdhc est préoccupée par les difficultés que connaissent les populations dans le processus d’enregistrement des actes de naissance. Notamment l’éloignement des centres d’état civil de certains villages enclavés, l’insuffisance ou l’absence de registres d’états civils au niveau des centres principaux ou secondaires d’état civil et la négligence des populations elles-mêmes. La maladie à Coronavirus et l’insécurité dans les régions du Nord-Ouest, du Sud-Ouest et de l’Extrême-Nord ne sont également pas à négliger.

 

 

la 5e journée africaine de l’Etat civil et des statistiques vitale

Comme recommandation, la Commission conseille entre autre au gouvernement, la mise en place d’un système d’enregistrement des faits d’état civil performant et capable de faciliter la production des statistiques nécessaire en situation d’urgence ou non, l’établissement des certificats de perte d’acte de naissance au bénéfice des élèves déplacés internes candidats aux examens officiels sur la base des informations ou des documents tels que le photocopie d’acte de naissance, de carte nationale d’identité ou de passeport, ancien bulletins de note, certificats de scolarité, diplôme, etc actes Naissance., mais aussi la prise en charge complète des coûts d’établissement ou de reconstitution des actes de naissance en faveur des populations sinistrées et déplacées internes en particulier.

Michèle EBONGUE

A lire aussi :  Adamaoua : Près de 8000 élèves sans acte de naissance à Ngaoundal

1 thought on “Naissance : plus d’1 million d’enfants scolarisés sans actes

  1. Étonnante information! Quels sont les moyens mis décidés et mis en place pour rendre ces enfants à l’état civil et à l‘Etat de droit?

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *.