Ouest : Le Centre de santé intégré de Bapi en quête d’un laborantin
Une vue du Centre de santé intégré de Bapi

Le Centre de santé intégré de Bapi en quête d’un laborantin

Face à cette réalité, les patients sont obligés de parcourir près de 14Km non seulement pour des analyses médicales, mais aussi pour  se faire consulter par des médecins spécialistes dans la ville de Bafoussam, chef-lieu de la région de l’Ouest un laborantin au Centre de santé intégré de Bapi .

Hélène F., est une future maman, installée à Bapi, un groupement de 2ème degré du département de la Mifi, région de l’Ouest. Pour sa 3ème césarienne, elle fait ses visites prénatales à Bafoussam, chef-lieu du département. Car, soutient-elle, le Centre de santé intégré de Bapi (Csi) ne peut lui apporter un suivi médical optimal un laborantin au Centre de santé intégré de Bapi . « A Bapi, nous n’avons pas le suivi approprié. Pour faire certaines analyses ou rencontrer un médecin, ou un spécialiste, il faut venir Bafoussam », déplore cette mère qui attend son 4e enfant.

Comme elle, plusieurs patients de cette localité sont obligés de parcourir près de 14 Km pour rencontrer des spécialistes ou effectuer des analyses médicales à Bafoussam. Des services que ne disposent pas le CSI de Bapi. En effet, cet établissement sanitaire chapeauté par une infirmière diplômée d’Etat, dispose comme personnel, un aide-soignant à la charge de l’Etat, trois infirmiers communautaires et un commis de pharmacie un laborantin au Centre de santé intégré de Bapi . Très sollicité dans ce groupement, cet hôpital crée en 1963, en plus d’être vétuste, manque de médecin spécialiste et de laborantin.

Selon David Tchinda, une élite Bapi, l’absence d’un laborantin dans ce centre est « un problème crucial. C’est d’ailleurs très difficile de vivre cette situation. Nous appelons de tous nos vœux l’affectation d’un laborantin afin de viabiliser ses équipements ». Pierre Kantcheoute, agent technique d’analyses médicales dans cet hôpital, soutient que « l’Etat forme les professionnels mais ne les recrutent pas. C’est pour cette raison que le Centre ne fonctionne pas normalement à cause de l’absence d’un laborantin » un laborantin au Centre de santé intégré de Bapi . Selon cet agent, ses tâches se limitent « seulement aux examens élémentaires, à l’exemple du test de diagnostic rapide de paludisme qui se fait sur bandelette ».

Selon une source interne, « si l’Etat pouvait envoyer un laborantin fonctionnaire, cela permettrait de suivre les patients de manière optimale ». Car, déplore Pierre Kantcheoute « les patients sont obligés d’aller en ville pour des examens approfondis. S’il faut faire des examens approfondis, on n’a pas de laborantins formés à cet effet ».

Ce groupement d’une superficie de 14 Km2 constitué de 11 villages, dispose aussi d’un centre de santé baptiste avec un médecin, qui malheureusement, est lui-aussi, exposé à certaines difficultés un laborantin au Centre de santé intégré de Bapi .   « Les bâtiments sont délabrés. On a un problème d’eau malgré la construction du forage. Nous sommes en rupture depuis trois mois parce qu’il y a panne », déplore Florence Nguetou, cheffe de cette structure privée.

Une réalité sanitaire assez complexe pour les habitants de Bapi, qui pour rallier la ville de Bafoussam doit s’armer de courage. Le trajet long d’environ 14 Km, en terre nue est jonché de zones de rupture de trafic un laborantin au Centre de santé intégré de Bapi . Pour se rendre dans cette localité de l’arrondissement de Bafoussam 2ème, le moyen de transport le plus pratique reste la moto.

Aurélien Kanouo Kouénéyé

Mots – clés :

Médecins spécialistes

Leave comment

Your email address will not be published. Required fields are marked with *.