Performances : Le chiffre d’affaires de 32% de chefs d’entreprises en baisse au 3e trimestre 2020
Source : GICAM/DataViz by ADISI-Cameroun

Publié le lundi 25 janvier 2021, le rapport du Groupement Inter-patronal du Cameroun sur le tableau de bord trimestriel de l’économie révèle également que 41,7% de ces entrepreneurs ont anticipé la hausse de leurs chiffres d’affaires au 4e trimestre.

Selon le rapport intitulé « Tableau de bord trimestriel de l’économie au 3e trimestre 2020 », les questions de la concurrence, l’insuffisance de la demande, les tracasseries administratives et l’insécurité dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest sont des facteurs qui ont perturbé les activités des entreprises durant le 3e trimestre 2020. A ces facteurs, s’ajoutent les embouteillages en milieu urbain (entrées/sorties des villes de Douala et Yaoundé), la qualité du réseau routier en milieu urbain et interurbain, ainsi que des inondations dans les grandes métropoles.

                                              Source : GICAM/DataViz by ADISI-Cameroun

En effet, 82,2% de chefs d’entreprises ont dit avoir ressenti de manière très importante le phénomène de concurrence qui s’est accentué en début de fin d’année. Tandis que l’impact de la baisse de la demande estimée par 76,7% des opinions, est très important à 37,4%, et important à 39,3%. Avec des tracasseries administratives qui continuent d’avoir un impact négatif sur l’activité des entreprises depuis 3 trimestres.

Ce tableau de bord révèle entre autres que 32% des chefs d’entreprises ont assisté à la dégradation de leurs chiffres d’affaires, avec une proportion qui est passée de 63% au 2e trimestre et 52% au 1er trimestre. Dans ce même sillage, 41,7% d’entre eux ont anticipé la hausse de leurs chiffres d’affaires au 4e trimestre. C’est ainsi que 72% des chefs d’entreprises ont connu une baisse ou une stabilité de leurs chiffres d’affaires entre juillet et septembre 2020, contre 85% au 2e trimestre et 70% au semestre précédent.

A lire aussi :  Taux d’accès à l’électricité : Le Cameroun vise 100% d’ici 2030

Tandis que ceux ayant enregistré une baisse de leur chiffre d’affaires a diminué de moitié en 3 mois, soit un passage de 32,7% à 63% au 2e trimestre 2020, et 52% au 1er trimestre de la même année. « A l’opposé, la proportion de chefs d’entreprises ayant observé une hausse de leurs chiffres d’affaires, quoiqu’encore faible, est passée du simple au double. Elle est de 28% contre 15% au cours du trimestre précédent. L’on est cependant encore loin du niveau atteint un an plus tôt où elle se situait à 42% avant de chuter à 30% au 1er trimestre 2020 », souligne le document.

Toutefois, en ce qui concerne la stabilité des stocks, celle du 1er trimestre se poursuit à tel point que les opinions ont atteint 45,7% au 3e trimestre contre 42,6% au trimestre précédent. Avec une tendance de la hausse de 22,1% qui s’est étendue d’avril à juin, pour 23,5% de juillet à septembre. « Ceci laisse penser que depuis le premier trimestre, la crise sanitaire a donc autant touché les ventes que la production », révèle le rapport.

Restés pour la plupart stables, les effectifs des entreprises ont tout de même connu une légère baisse de 21,6% au 4e trimestre de 2019, à 34% au 1er trimestre de 2020. Lui qui est passé de 37,1% au 2e trimestre, pour enfin 28,3%au 3e trimestre 2020. « A l’opposé, moins d’une entreprise sur dix a procédé à des recrutements nouveaux. Cette proportion est d’à peine 9% mais s’inscrit à la hausse par rapport aux 3% du 2T20 », indique le rapport. A cette période, révèle cette étude, les chefs d’entreprises semblent se remettre petit à petit des dégâts causés par la pandémie Covid-19.

A lire aussi :  Garoua 3 : Les eaux engloutissent plus de 4 000 hectares de culture

Michèle EBONGUE

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *.