“On disait que l’école est réservée aux garçons”

J’ai créé des centres préscolaires dans tous les départements, près de 45 Centres Préscolaires Communautaires (CPC) qui sont devenus des écoles maternelles publiques. Actuellement je suis restée avec 10 CPC, que j’encadre avec 20 jeunes filles qui sont des animatrices. Nous avons les CPC à Belabo, Bertoua 1er et 2e et Mandjo.   Ma motivation est venue du fait que les filles étaient très peu scolarisées dans notre région. Nous nous sommes lancés dans la sensibilisation sur l’importance de scolariser les jeunes filles. La situation a beaucoup changé. Nous avons des filles sorties des CPC qui ont déjà leur baccalauréat.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *.