Sécurité : Le Cameroun réceptionne 46 véhicules dont 9 blindés bastion
Des Casques bleus de la Minusca en RCA

Ces nouveaux équipements de guerre, constitués entre autres de 78 conteneurs, 46 véhicules dont 9 blindés bastion et 43 remorques ont été livrés à Douala pour le compte de la Minusca.

Le matériel et autres véhicules destinés au contingent camerounais déployé au sein de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation de la Centrafrique (Minusca) ont été réceptionnés le mardi 11 mai 2021 à la base aérienne 201 de Douala.

Constitué de 78 conteneurs, 46 véhicules dont 9 blindés bastion et 43 remorques, ce dispositif sécuritaire est destiné au bataillon de Bossangoa (située à 305 km au Nord de Bangui sur la route nationale RN1, axe Bangui-Tchad, Ndlr), et aux deux unités de police à Bangui et à Boda,  avec pour principal objectif la restauration de la paix en République Centrafricaine. « Parfaitement adapté à l’environnement centrafricain et aux conditions spécifiques d’utilisation, les équipements vont permettre  aux unités camerounaises de disposer de nouveaux matériels neufs après 5 ans d’opération  dans le but de poursuivre dans de meilleures conditions leurs missions respectives, et au Cameroun, de bénéficier du remboursement optimum de l’Onu », explique le Général (2s) Dominique Trinquard, représentant de l’Omp Solutions, l’entreprise qui facilite les démarches administratives, et accompagnent les contingents pour la réussite de leur intégration tout au long de la mission.

Selon Dominique Trinquard, le pays va réceptionner à la fin de la manœuvre logistique, pas moins de 110 conteneurs, de 43 véhicules légers de type Toyota Pickup, 60 poids lourds, 72 spécialisés en traitement de l’eau sanitaire, sanitaire, cuisine, groupes électrogènes de 33 blindés bastions etc. Un lot qui n’est pas seulement destiné aux terres centrafricaines, mais aussi aux camerounaises, précisément pour le centre de formation de redéploiement du Nyong-et-Kéllé, dans la région du Centre Cameroun. « A ce stade, nous avons déjà livré 70% du matériel, le complément arrivera à Douala dans les tous prochains mois, et vous pouvez constater autour de vous un échantillon plus que représentatif avec environ 85 conteneurs, 112 véhicules remorques, et les bastions », souligne le Général (2s) Dominique Trinquard.

S’agissant des forces armées, le ministre délégué en charge de la Défense renseigne que des 11 650 soldats de la paix casque bleu que compte la mission Onusienne, le Cameroun fournit à lui seul, 1.030 hommes. Dont 750 pour le bataillon d’infanteries et 280 des unités de police, constituées du personnel de la gendarmerie nationale. A cela, « il faut ajouter de nombreux officiers d’états-majors, des observateurs militaires et des policiers individuels qui occupent leurs postes de responsabilité au sein du dispositif de la Minusca. Cette forte représentativité très appréciée des autorités onusiennes pour son professionnalisme remarquable a d’ailleurs valu à notre pays d’obtenir il y a quelques années, le commandement de la force », a indiqué Joseph Beti Assomo.

Michèle EBONGUE

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *.