Bois en grumes : Le droit d’exportation fixé à 60% de la valeur FOB 

Bois en grumes : Le droit d’exportation fixé à 60% de la valeur FOB

Le projet de loi qui vise à augmenter le taux de sortie de cette ressource forestière au Cameroun, veut aussi inciter la transformation locale du bois Bois en grumes .

Le Cameroun désire corser davantage, les formalités d’exportation du bois en grumes. Pensé dans le projet de loi de Finances 2023 et présenté au Parlement lors de la récente session parlementaire consacrée à l’adoption du budget, le gouvernement souhaite que le taux du droit de sortie applicable aux bois en grumes soit désormais fixé à 60% de la valeur FOB (Free On Board, ndlr) de l’essence.

Un taux qui, si ce projet de loi est validé, devra également s’appliquer à l’entrée des bois en grumes dans les points francs industriels. Cette augmentation du taux d’exportation qui vise à réduire, mieux encore à décourager l’exportation des grumes de bois. Une politique qui vise aussi à développer la transformation locale du bois. Le bois transformé désigne le bois et ouvrages de bois ; le bois scié et les feuilles de placage de bois.

ressource forestière au Cameroun

En effet, si ce texte est validé, les exploitants forestiers qui s’engageront encore à exporter le bois camerounais en grumes, devront payer des frais de douanes nettement plus chers que ceux qui s’arrangeront à effectuer une première transformation du bois avant de l’expédier à l’extérieur du pays sous forme de produit fini ou semi-fini.

Aussi, les exportations du bois transformés devront être gratuites pour les opérateurs basés dans les points francs industriels. Cette politique s’inscrit donc en droite ligne avec celle implémentée dans la loi de Finances de 2022 qui visait l’exonération de tous les droits et taxes de douane à l’importation des appareils, équipements destinés au développement de l’activité locale tournant autour de la transformation du bois. Cette année-là, le droit de douane à l’exportation des grumes de bois au Cameroun est passé de 35% en 2021 à 50% en 2022.

 

Selon la Chambre de commerce, d’industrie, des mines et de l’artisanat du Cameroun (Ccima), 888 tonnes de grumes de bois ont été exportées du pays en 2021.  Soit 14,13% de plus qu’en 2020.  Les bénéfices tirés de cette exportation vont donc passer de 74,945milliards F Cfa en 2020 à 94,1 milliards F Cfa en 2021. Le bois transformé (bois et ouvrages de bois, Ndlr), pour sa part en 2021, a généré 406,1 milliards F Cfa pour 1. 566, 8 tonnes contre 253, 736 milliards F Cfa pour 1.352. 359 tonnes, en 2020.

Mélanie Ambombo

A lire aussi :  Cemac : Le Cameroun a produit 2,4 millions de m3 de bois en 2021

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *.