Budget programme : La CUD réalise un taux d’exécution des recettes de 57, 17%

A mi-parcours de l’année en cours (au 30 juin 2021), la Communauté urbaine de Douala a, outre cette performance, effectué des dépenses de 11,29%, et des ordonnancements de 22.26%.

La plénière de la session ordinaire du Conseil de la Communauté urbaine de Douala (Cud) au premier semestre 2021 s’est tenue le jeudi 12 août 2021 à Douala. Consacrée à l’évaluation du niveau d’exécution du budget au 30 juin 2021, cette rencontre a non seulement permis de dévoiler le taux de réalisation du budget à mi-parcours, mais aussi de le comparer à celui de 2020. Qui a connu un excédent budgétaire de 2 milliards 135 millions F Cfa, d’où le passage du budget initial de 2021 de 56 milliards 800 millions F Cfa, à 58 milliards 935 millions F Cfa. Soit un taux d’exécution au 30 juin 2021, de 57,17% au niveau des recettes, avec 11,29% au niveau des dépenses, et 22, 26% au niveau des ordonnancements.

A en croire Roger Mbassa Ndine, le Maire de la les recettes émises au 30 juin 2021 se sont élevées à 33 milliards 695 millions F CFa, dont 29 milliards 641 millions F CFa au titre des recettes du fonctionnement, et 4 milliards 54 millions F Cfa au titre des recettes d’investissement. Pourtant, le budget prévoyait un taux de réalisation annuel des recettes à mi- parcours de 57%. « Si on la double, nous pouvons espérer avoir un budget qui serait au-delà des 58 milliards, c’est-à-dire arriver certainement à plus de 110, voire 120 milliards en pleine exercice », espère le maire de la ville de Douala. Il relève également que par rapport aux recettes d’investissements, la Cud a enregistré des hausses en termes d’émission de 78,92%.

Bien que pas encore reversé, le montant des recettes émises s’élève à 13 milliards 183 millions F Cfa, soit 10 milliards 61 millions F Cfa, le montant initial, et 3 milliards 122 millions F CFa au titre d’impôts communaux. Sont également attendus, le remboursement des prêts consentis à la Société d’aménagement de Douala (Sad). « La Communauté urbaine de Douala n’a reçu aucun crédit transféré depuis le début de cet exercice…Par ailleurs le prêt consenti par la Cud à la Sad dont le remboursement de la première partie est de 3 milliards 594 millions 072 mille 177 F Cfa, reste attendu », a souligné Jean Bosco Massoma, Directeur des affaires financières et du Budget, à la Cud.

Exécuté dans un environnement économique encore marqué par la Covid-19, ce budget a en effet connu une baisse au niveau des engagements dans les dépenses de fonctionnement (-2878 135 548 milliards F Cfa) et une hausse bien que légère, au niveau des ordonnancements (+864 552 662 millions F Cfa). Tandis que les dépenses d’investissement subissent une baisse de -4 426 989 555 milliards F Cfa au niveau des engagements, et -6 121 183 293 milliards F Cfa au niveau des ordonnancements. A en croire Directeur des affaires financières et du Budget à la Cud, cette baisse peut se justifier par la lenteur observée dans la procédure de passassions des nouveaux marchés. Mais pour l’heure, « des actions sont entreprises pour accélérer le processus afin de booster les engagements avant la date de clôture qui est fixée au 15 octobre, et ainsi remonter le taux d’exécution du budget 2021 », a-t-il souligné.

Malgré ce faible taux de réalisation des dépenses aussi bien en engagement qu’en ordonnancement, le maire de la ville de Douala estime que l’exécution globale du budget est sur la bonne voie, surtout que les services ont été sensibilisés sur la nécessité d’améliorer leurs performances.

Michèle EBONGUE

Leave comment

Your email address will not be published. Required fields are marked with *.