Cameroun : Près de 14% de la population en insécurité alimentaire

Cameroun : Près de 14% de la population en insécurité alimentaire

Une étude du ministère de l’Agriculture et du Développement rural révèle que qu’entre octobre et décembre 2022, plus de 3,5 millions de Camerounais ne parviennent pas à se nourrir convenablement insécurité alimentaire au cameroun.t

Les résultats harmonisés d’identification du second cadre à risque des zones et des populations en insécurité alimentaire et nutritionnelle de l’année 2022, ont été présentés par le ministre de l’agriculture et du développement rural (Minader), Gabriel Mbairobe, le 09 décembre 2022. Ces derniers révèlent qu’entre octobre et décembre 2022, plus de 3,5 millions de Camerounais sont en insécurité alimentaire aiguë. Soit 13,23% de la population globale du pays qui ne parvient pas à se nourrir convenablement.

insécurité alimentaire au cameroun, l’Agriculture et du Développement rural révèle que qu’entre octobre et décembre 2022

Ces chiffres alarmants, sont différents de ceux rendus publics en mai dernier. Ils sont donc en augmentation de 0,7 millions. C’est-à-dire que de la période allant de janvier à avril 2022, la population en insécurité alimentaire aiguë était de 2,8 millions selon les résultats harmonisés d’identification du second cadre à risque des zones et des populations en insécurité alimentaire, publiés en mai. A cela, il faut ajouter que ces résultats sont également en hausse de 36, 81% comparativement aux résultats obtenus à la même période en 2021.

 

Cette insécurité alimentaire selon le Minader est causée par les crises sécuritaires et les catastrophes naturelles. Sont donc les plus concernées, les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest en proie à la crise anglophone depuis 2016 et celle de l’Extreme-Nord, secouée non seulement par les assauts de la secte terroriste Boko Haram mais aussi par de sévères inondations depuis près d’une décennie.

Des chiffres qui selon une source au Minader pourraient augmenter au vu de la situation économique du pays. Pour éviter tout risque, le gouvernement va débourser 400 milliards Fcfa pendant trois ans pour garantir une sécurité alimentaire à ses populations. À partir de l’année prochaine, 133,3 milliards F Cfa seront investi pour soutenir le développement local.

Mélanie Ambombo

A lire aussi :  Sécurité alimentaire : Au Cameroun, la prévalence de l’insécurité alimentaire s’estime à 55,8% entre 2018-2020

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *.