En pleine progression au Cameroun, la pandémie du nouveau coronavirus a déjà contaminé 848 personnes et fait 17 décès, selon le Ministère de la Santé Publique, à la date du 15 avril 2020.

Le nombre de patients guéris est peut-être loin des attentes, mais il apporte une lueur d’espoir dans un atmosphère assombri par le nombre sans cesse croissant, de personne ayant contracté la maladie à coronavirus 2019 (COVID-19). Le Cameroun compte déjà 730 cas confirmés, selon le rapport de situation Covid-19 de la période du 4 au 7 avril 2020, publié par le Ministre camerounais de la Santé publique (MINSANTE), Dr Manaouda Malachie. Parmi ces personnes infectées, on dénombre 20 personnels de santé, dont 15 dans la région de l’Ouest.

La région du Centre où le premier cas a été détecté, reste la plus touchée des 5 régions des dix régions du pays qui ont enregistré des cas de contamination, avec 415 cas recensés. Elle est suivie de la région du Littoral qui total 255 cas, de l’Ouest avec 51 patients, du Sud avec 5 et du Sud-Ouest qui en compte 4. Malheureusement, cette infection a déjà tué 10 Camerounais dont 6 dans le Littoral et 4 dans le Centre. Soit un taux de létalité de 1,4%.

Sur les 60 personnes guéries, 46 ont été soignées dans le Centre et 14 dans le Littoral, pour un taux de guérison de 8,2%. Le Cameroun a également enregistré une naissance le 4 avril 2020, d’une mère atteinte de Covid-19 à l’Hôpital centrale de Yaoundé.

Dans le cadre de la lutte contre cette pandémie, le pays a entamé des tests de dépistage du Covid-19. Depuis le 3 avril 2020, les personnes éligibles sont gratuitement soumises au test à l’hôpital Laquintinie de Douala. « Dans le cadre de l’opération de Douala, 80 366 ménages ont été visités et sensibilisés ; 198 640 personnes ont été évaluées avec 85,2 % du taux d’acceptation contre 14,8% de refus. 2 313 personnes à prélever. Cette opération a pour but d’isoler précocement les positifs du reste », a tweeté le MINSANTE.

Selon le MINSANTE, 42,3% des résultats sont rendus dans les 24 heures qui suivent le prélèvement. La prise en charge se résume au suivi clinique des patients dans les formations sanitaires et sur les sites de quarantaine. Aussi, une unité de prise en charge psychologique des patients a été installée dans la ville de Douala.

En plus des mesures gouvernementales, le Cameroun met un accent sur la sensibilisation, afin d’inciter la population à adopter les mesures barrières édictées par le MINSANTE et l’OMS pour limiter la propagation de la pandémie. Plus de six millions de camerounais ont été sensibilisés, à en croire le MINSANTE, à travers les médias, les réseaux sociaux, les formations sanitaires, les marchés, les agences de voyage… Des actions qui vont s’intensifier. Le MINSANTE prévoit également dans le cadre de cette lutte, d’améliorer la gestion des données, former des agents de santé communautaires au suivi des contacts dans les régions, former les responsables de FOSA sur la détection précoce et la gestion des cas suspects dans les hôpitaux.

En Afrique 9845 cas ont été confirmés dans 49 pays avec 485 décès. 209 pays sont concernés dans le monde, avec 1 279 722 cas confirmés et 7 2617 décès.

Marie Louise MAMGUE

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *.