COVID-19 : L’UNICEF offre 70 unités de lavage des mains aux habitants de Douala
Reception des dons de l'Unicef par le Maire de la ville de Douala

Afin de soutenir le Cameroun dans ses actions de lutte contre la pandémie du Covid-19, cette agence onusienne a également mis à la disposition de la population vulnérable de Douala près de 100 mille masques et 140 cartons de savon liquide.

A peine installé à l’esplanade de la sous-préfecture de Douala 4e, le dispositif de lavage des mains attire les curieux. Tout âge confondu, ils sont nombreux qui viennent se laver les mains avec de l’eau propre et du savon liquide, et en suite, utiliser les mouchoirs jetables pour les essorer. Un geste simple, nécessaire pour barrer la voie à la Covid-19.

Cérémonie de reception des dons de l’Unicef par le Maire de la ville de Douala

Ce système a été installé ce vendredi 24 février 2020 par le Fonds des Nations unies pour l’enfance (Unicef) dans le but de faciliter la pratique du lavage des mains dans les lieux publics. Il est constitué de trois robinets à pédale, espacés les uns des autres, équipés du savon liquide, d’un support pour mouchoir et d’un bac à ordure. Les robinets sont alimentés par un cubitainer de 1000 litres. « Aujourd’hui, nous remettons à la municipalité de Douala, 70 unités de lavage des mains. Il s’agit d’un cubitainer qui approvisionne des points d’eau avec robinet équipé des pédales, produits par une startup de jeunes camerounais », explique Jacques Boyer, Représentant de l’UNICEF au Cameroun.

En plus de ces unités de lavage des mains, cette agence onusienne a également mis à la disposition des populations vulnérables de la ville de Douala, 2 mille masques et 140 cartons de savon de 24 bouteilles de savon liquide. « Nous avons remis symboliquement 2 mille masques en tissu confectionnés aux normes éditées par le gouvernement camerounais. Le but à terme est de remettre dans les prochains jours, 100 mille masques pour les populations les plus vulnérables de la ville de Douala », relève le représentant de l’UNICEF.

Ces dons, à en croire Jacques Boyer, viennent en complément de certaines activités que l’Unicef a déjà mené dans la capitale économique camerounaise en partenariat avec la Croix rouge camerounaise et la délégation régionale de la Santé pour le Littoral. « Je voudrai féliciter le travail de la Croix rouge en terme de sensibilisation de population.  Nous avons formé plus de 900 volontaires pour la ville de Douala qui à leur tour ont déjà sensibilisé 430 mille habitants », souligne Jacques Boyer.

Cette action de l’Unicef a pour but d’accompagner le gouvernement camerounais dans la lutte contre la pandémie du Covid-14 qui a déjà fait 53 décès au Cameroun. Ce don a été réceptionné par la Maire de la ville de Douala, Roger Mbassa Ndine.  « Nous avons réceptionné un don important de l’Unicef.  Ce don s’inscrit dans le cadre de la stratégie qui a été mise en place dans la ville conjointement par le Maire de la Ville et les maires d’arrondissement, avec le soutien des tutelles. Cette stratégie a pour axe principal de stopper la propagation du virus. Nous remercions l’Unicef pour son appui et ce geste de 70 cubitainers que nous allons installer dans les prochains jours à travers la ville et principalement dans les lieux publics, les marchés, les zones de stationnement de mototaxi, les entrées des hôpitaux. C’est une première étape et nous allons continuer dans cette voie », souligne le Maire de la ville de Douala.

Dans le cadre de cette lutte, l’UNICEF a développé un partenariat avec la Croix-Rouge camerounaise afin que les communautés les plus vulnérables bénéficient dans les plus brefs délais d’installations d’approvisionnement en eau, d’assainissement et d’hygiène. A cet effet, l’UNICEF a remis un important lot de matériel d’hygiène à la CRC. Celui-ci est composé de près de 20 000 bidons, 100 robinets, 11 000 seaux, 14 100   de savons en morceau et 396 cartons de savon liquide.

Marie Louise MAMGUE

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *.