CovidGate : L’Etat perd plus de 14 milliards dans l’achat des tests de dépistage
L'inauguration de Mediline Medical Cameroon SA le 4 juin 2020 par le MINSANTE et l'Ambassadeur de Corée au Cameroun

En choisissant Mediline Medical Cameroon SA, au détriment du fabricant SD BIOSENSOR, le ministère de la Santé Publique a fait perdre au Trésor public une économie de 14 581 884 800 sur l’ensemble des marchés passés en 2020 à cette structure médicale.

Qu’est-ce qui a motivé le choix de Mediline Medical Cameroon SA pour l’achat des tests de dépistage rapide de Covid-19 ? Seul le ministère de la Santé Publique (MINSANTE) est en mesure d’expliquer aux Camerounais, les raisons pour lesquelles il a préféré acheter les tests de dépistage STANDARD Q COVID-19 AG TEST chez Mediline Medical Cameroon SA à 17 500 F Cfa l’unité au lieu de les commander chez SD BIOSENSOR à 7 084 F Cfa l’unité. C’est ce qui ressort en effet de la synthèse du premier rapport d’audit de la Chambre des Comptes de la Cour suprême du Cameroun, sur l’utilisation des ressources du « Fonds spécial de solidarité nationale pour la lutte contre le Coronavirus », dont Datacameroon a eu copie. Un compte d’affectation spéciale, doté pour l’exercice 2020 de 180 milliards F Cfa repartis en 4 programmes.

D’après cette analyse, le choix de l’entreprise Mediline Medical Cameroon S.A, qui a bénéficié de 89,87% du marché des tests, au détriment du fabricant SD BIOSENSOR a entrainé au Trésor public un coût d’opportunité de 14 581 884 800 F Cfa.  C’est-à-dire que l’Etat du Cameroun, explique cette institution, aurait pu réaliser une économie de 14 581 884 800 F Cfa sur l’ensemble des marchés passés en 2020 avec cette structure médicale inaugurée le 04 juin 2020, par le Minsanté, Manaouda Malachie en présence de l’ambassadeur de Corée au Cameroun, si la commande avait été directement adressée à SD BIOSENSOR.

le budget allou aux diff rentes activites du minsante en fcfa

Aussi, indique ce rapport, au quatrième trimestre, le Minsanté a continué d’acheter des tests de marque Standard Q Covid-19 AG Test-SD Biosensor auprès de la même entreprise, au prix unitaire de 17 500 F Cfa, alors qu’à cette période, le même matériel aurait pu être acquis par le biais du Fonds mondial de lutte contre le Vih, la tuberculose et le paludisme au prix unitaire de 2 932,3 F CFA. Des coûts, qui pourtant n’aurait pas dû être validés par le ministère du Commerce. La Chambre des Comptes relève que Mediline Medical Cameroon SA créé en 2017, n’a justifié d’aucune activité jusqu’au 2 juin 2020.

Outre l’achat des tests, l’audit des activités mises en œuvre au Minsanté dans le cadre de la riposte contre la Covid-19, met en exergue une pléthore d’irrégularités, autant dans l’attribution des marchés spéciaux et lettres de commande spéciales, que dans l’acquisition des équipements médicaux et médicaments de prises en charge du Covid-19. Cette juridiction souligne qu’elle a sollicité vainement, la transmission, d’un certain nombre de dossier de consultation et de comptes rendus des travaux de Groupe de travail du Minsanté. Aussi, les critères de sélection des prestataires et les conditions dans lesquelles les marchés spéciaux leur ont été attribués, sont restées inconnues de la Chambre des Comptes, ce qui traduit une certaine opacité dans l’attribution des marchés et lettres de commande spéciales, laquelle affecte la plupart des contrats.

Marie Louise MAMGUE

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *.