Développement durable : L’UE octroie 29 milliards Fcfa au Cameroun
Signature des conventions

Développement durable : L’UE octroie 29 milliards Fcfa au Cameroun

Ce financement va servir à la mise sur pied de deux projets Développement durable au Cameroun visant à améliorer les conditions de vie des populations. 

Les changements climatiques ne font pas du bien à l’Extrême-Nord Cameroun où les températures augmentent 1,5 fois plus vite que la moyenne mondiale. Selon les Nations unies, 80% des terres agricoles y sont dégradées et à la surface du Lac Tchad, la rivière Logone qui est l’un des principaux affluents, a diminué de 95%. 

Face à cette situation, pécheurs et agriculteurs Mousgoums ont creusé de vastes tranchées pour retenir les eaux restantes du fleuve afin de pouvoir pécher et cultiver. Sauf que ces tranchées constituent des pièges pour le bétail des éleveurs arabes Choas. A plusieurs reprises, leur bétail s’y est retrouvé coincé et Développement durable au Cameroun certains animaux se sont cassés les pattes. Des incidents qui ont déclenché de violents affrontements en août et décembre 2021. 

Pour anticiper sur ce genre de conflits le Cameroun et l’Union Européenne (UE) se sont mis en synergies. Un accord qui vise à mettre sur pied une gestion rationnelle des ressources naturelles pour éviter les conflits entre populations, en développant des activités agro-pastorales génératrices de revenus, en mettant en place des espaces verts tout en facilitant la mobilité urbaine.

A lire aussi :  Développement local :1971 projets en attente de financement à l’Ouest

Développement durable au Cameroun financement de deux projets visant à améliorer les conditions de vie

Ils l’ont matérialisé le 04 octobre 2022 à travers la signature de deux conventions d’un montant de 29 milliards F Cfa. Le ministre de l’Economie, de la planification et de l’aménagement du territoire (Minepat), Alamine Ousmane Mey et le chef de délégation de l’UE, Philippe Van Damme ont signé les accords « Cameroun : septentrion vert et résilient » et « Cameroun : villes vertes, inclusives et durables. » Sont concernées, les villes de Douala, Yaoundé et Maroua et les autres Développement durable au Cameroun régions septentrionales en proie à de profondes vulnérabilités telles qu’une faible productivité agricole du fait de la pluviométrie peu abondante ; la poussée démographique et le flux migratoire mal géré. 

Il sera question de soutenir dans le septentrion, comme l’indique le Minepat, le développement durable d’activités agro-pastorales plus résilientes aux changements climatiques en facilitant la création d’emplois. A Maroua, l’UE, l’Agence française de développement (AFD) et la Banque Mondiale vont créer plus d’espaces verts et publics, rassure Philippe Van Damme. A Yaoundé, un accent sera mis sur la mobilité à travers un appui au projet bus rapide de transit (Brt) et à Douala, la Banque européenne d’investissement Développement durable au Cameroun va davantage s’investir dans la gestion des déchets. 

Mélanie Ambombo

1 thought on “Développement durable : L’UE octroie 29 milliards Fcfa au Cameroun

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *.