Economie nationale :  Le PAD contribue à hauteur de 6,2% par an

Economie nationale :  Le PAD contribue à hauteur de 6,2% par an

Ces données sont le résultat de l’étude de l’impact du port de Douala (PAD) sur l’économie locale et nationale.

Les performances du Port autonome de Douala (PAD) ont été dévoilées. Le rapport : « étude de l’impact du port de Douala sur l’économie locale et nationale », met en relief la contribution du port de Douala-Bonabéri dans la création des richesses au Cameroun. L’entreprise a, selon cette étude, contribué de 35,1% en moyenne par an, à l’économie formelle de la ville. Soit 28% pour les acteurs indirects.

De façon globale, la contribution annuelle du PAD à l’économie nationale est de 6.2%. Avec 4,9% d’acteurs indirects, 0,9% d’acteurs directs et 0,42% d’acteurs directs élargis. Entre 2016 et 2020, les richesses créées par les acteurs directs sont passées de 177 milliards F Cfa à 212,6 milliards F.Cfa. Soit une augmentation moyenne annuelle de 4.7%.

le résultat de l’étude de l’impact du port de Douala sur (PAD) l’économie nationale

Par contre, les richesses des acteurs directs ont enregistré une hausse de 8,7 % à cette même période. Quoiqu’ayant connu une baisse de 18,7% en 2020 due à la pandémie de la Covid-19. En somme, le poids moyen de la création des richesses dans l’économie formelle nationale est de 13,5% par an, dont 11% pour les acteurs indirects.

 

 

Présenté à la presse et aux acteurs du commerce le mercredi 26 octobre 2022, ce travail a permis non seulement d’évaluer les emplois et la richesse créée par l’activité portuaire, mais aussi d’ estimer la contribution de la place portuaire à l’économie au plan local et national. « Comme vous le savez, le FMI a désigné en 2021 l’économie camerounaise comme la plus importante de la sous-région Afrique Centrale grâce à son efficacité. Cette économie représente 45% du PIB de la Cemac, un indicateur déterminant pour améliorer nos performances », indique Cyrus Ngo’o, Directeur Général du PAD.

Pour réaliser cette étude, le PAD a bénéficié de l’accompagnement de l’institut national de la statistique (INS).

Michèle EBONGUE

A lire aussi :  Port autonome: Plus de 1 365 milliards F Cfa générés en moyenne par an

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *.