*Education : Les stratégies pour braver les examens officiels

Diplômé en Sciences de l’Education de l’Université évangélique du Cameroun, Jacques Djilo Simo, par ailleurs enseignant des établissements catholiques et protestants, fait une analyse des 10 stratégies psychopédagogiques pour braver les deuxièmes examens officiels post-covid.

Un acteur politique contemporain au terme des revendications postélectorales déclarait : « Rien n’est fini quand ce n’est pas encore fini ».  La rentrée du 1er Juin 2020 impose des acrobaties d’une nomenclature politique, économique et socioculturelle chapeautées par des défis psychopédagogiques.

A cet effet, nous mettons à la disposition des invités de première classe de la « Paidagogos » (élèves, enseignants et parents) cette table de loi comportant dix coupes de vigne stratégiques, à déglutir ou gober, dans la perspective d’une création au cœur du désert du 1er Juin 2020 d’une oasis psychologique, pédagogique et sociologique adéquat.

1- Commandement Uno : Changer la profession de foi.

Les acteurs de la chaine éducative doivent impérativement substituer la profession de foi d’une année blanche longuement louangée depuis l’année dernière en une année rose et dont la quête est une nécessité qui s’impose. 

2- Commandement Dos : Rester centré sur les objectifs en étant prudent.  

Les enseignants, durant les tranches horaires réservées aux dernières constructions des savoirs d’enseignement-apprentissage, doivent éluder au maximum les argumentaires thématisés sur la description de la pandémie, le décompte du taux de mortalité, du taux de contamination… Des spécialistes assument ces tâches quotidiennement. Focalisons-les 4/5 des énergies sur les missions à nous confiées par les activités pédagogiques. Il convient néanmoins de préciser qu’il ne serait pas assez de le faire pour les enseignants des sciences de la vie.

3- Commandement Tres : Convoquer le dogme de la motivation et de sa finalité.

La double motivation enseignants-enseignés. Car il faut préserver intégralement l’intérêt pour l’école au risque de contribuer grossement à la fécondation du taux d’abandon scolaire.

4- Commandement Cuatro : Accroitre l’estime de soi de la matière première.

Ce commandement est relatif à l’action de fertiliser les sentiments d’auto-efficacité des apprenants. Car comme le souligne Malcota Martine dans le journal des psychologies à la page 64, « se sentir capable de réussir dans un tel ou tel domaine ou telle ou telle tâche, est aussi important que de posséder les compétences pour réussir ».

5- Commandement Cinco : Ce qu’il faut dire doit être plus beau que le silence. 

Raser la stigmatisation et phagocyter les germes de l’effet pygmalion. Les enseignants doivent greffer à leurs consciences avant le jour J la réalité d’une double baisse de performance scolaire née du confinement de l’année écoulée. Alors inutile de rappeler aux apprenants à longueur de journée combien de fois ils ont visité le monde de la nullité, comment ils sont l’incarnation de l’idiotie planétaire, comment ils sont les ambassadeurs d’une république de médiocrité et cancre. Le faire serait davantage tuer en eux l’étincelle de réussite qui somnole dans l’abime de certains. Car le simple fait de croire en la réussite d’un sujet améliore la probabilité d’encadrement et de succès.

6- Commandement Seis : Briser le flegme parental

Les parents doivent faire leur entrée à la Jérusalem éducative. Pour une fois, les parents d’élèves au moins ceux qui jusqu’ici trainaient le pas ont l’obligation de descendre de la montagne de somnolence participative majestueusement royal à l’éducation des enfants, pour aller vers les galeries d’accompagnement des autres acteurs éducatifs.

7- Commandement Siete : Doubler les principes fondamentaux du pédagogue par une transformation de l’obstacle en opportunité. 

Les enseignants, à ce dernier virage doivent quadrupler les différentes couches qui constituent le socle de la stratification de la profession enseignante telles : la Ponctualité, l’Assiduité, témérité, l’objectivité sans oublier la vérification des fixations des connaissances. A ce sujet Léonard de Vinci ne savait pas si bien le dire : « Tout obstacle renforce la détermination. Celui qui s’est fixé un but n’en change pas ».

8- Commandement Ocho : la réincarnation de la classe des enseignés.

Il est temps pour les élèves qui étaient restés plongés dans l’univers de la paresse et de la facilité de raser, traquer, battre, tordre et découdre avec le vieil homme éducatif qui résidait en eux pour faire germer un nouvel individu. La garantie d’une telle réincarnation n’est possible que le biais d’une rétrospection et même d’une introspection que chacun devrait accomplir. Car c’est de cette démarche que jaillira la trajectoire de leur réussite et de leur devenir.

9- Commandement Nueve : Rompre avec l’autarcie voire la misanthropie éducative. 

L’un des isthmes indispensables pour sortir de la fosse de cette nouvelle année tant pour les élèves que pour les enseignants est inévitablement la collaboration. Il est temps de rompre les stéréotypes d’une autarcie professionnelle (enseignants) et d’apprentissage (pour les élèves). C’est le moment de vitaliser le flux des Travaux dirigés, des travaux pratiques, des épreuves, des contenus disciplinaires… Cette maxime d’Henry Ford doit guider régulièrement les pas des enseignants et des élèves pour ce dernier tournant pédagogique mais aussi pour le reste de la vie académique : « il y’a plus d’idées dans deux têtes que dans une. Se réunir est un début, rester ensemble est un progrès, travailler ensemble est la réussite ».

10- Commandement Dies : Epouser la conviction de la finalité de l’école. 

Les acteurs éducatifs du niveau inférieur au supérieur en passant par le niveau intermédiaire doivent s’armer de la vision du célèbre pédagogue Henri Wallon : « l’Ecole c’est la vie de l’Enfant ».

A vos marques prêts : réussissez. 

Par Jacques Djilo Simo

DIPLÔMÉ EN SCIENCES DE L’ÉDUCATION DE L’ UNIVERSITÉ ÉVANGÉLIQUE DU CAMEROUN. ENSEIGNANT DES ÉTABLISSEMENTS CATHOLIQUES ET PROTESTANTS. 

*Les propos sont de l’auteur

*Le titre de la rédaction.

1 thought on “*Education : Les stratégies pour braver les examens officiels

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *.