Électricité : Plus de 500 barons de la fraude devant la justice

Dans son bulletin du premier trimestre 2021 sur le service d’électricité, Eneo relève que 28% de l’énergie émise vers les ménages et les entreprises sont perdus, principalement du fait de vols, et autres trafics d’électricité.

Malgré les efforts conjoints des acteurs impliqués dans le secteur de l’électricité et le gouvernement, les niveaux de pertes restent très élevés dans ce secteur au Cameroun. L’opérateur électrique, The Energy of Cameroon (Eneo), dans son bulletin du premier trimestre 2021 sur le service d’électricité, indique que 28% de l’énergie émise vers les ménages et les entreprises, sont perdus principalement du fait des pratiques frauduleuses. Des trafics illicites, qui génèrent près de 60 milliards F Cfa de pertes par an pour tout le secteur, des capacités d’investissement en moins.

La lutte contre ces pratiques frauduleuses a permis de mettre hors d’état de nuire, des acteurs qui y sont impliqués, autant en interne qu’en externe. Donc, 100 agents ont été remerciés et plus de 500 barons de la fraude remis à la justice.  Aussi, ces actions de lutte contre les pertes, ajoutées à la conversion des consommateurs illégaux en clients, ont contribué à la progression du rendement de distribution de ce trimestre de 2 points par rapport à 2020. Il est passé de 70,49% en 2020 à 72,52% en 2021.

Outre son programme de lutte contre la fraude, l’opérateur majeur du secteur de l’électricité au Cameroun relève qu’au cours de ce trimestre 2021, 39 298 nouveaux clients ont été enregistrés, portant à 1 523 272 le nombre de ménages et entreprises raccordés au réseau électrique.

Cependant, malgré une amélioration de 18% du nombre de branchements neufs par rapport à l’année dernière, les performances de branchements restent contraintes par le contexte de la crise sanitaire et sécuritaire.

Lire aussi : https://datacameroon.com/electricite-les-explications-deneo-a-larsel/ 

En termes de production, les succès déjà enregistrés de la mise en œuvre du plan d’investissement décennal 2021‑2031, ont atténué les effets de la baisse de la qualité de service, côté Eneo, au cours du premier trimestre 2021. A terme, la qualité des infrastructures, sera améliorée de manière sensible et partant le service. Ce plan nécessite la mobilisation de 521 milliards F CFA.

La levée auprès des banques d’un cinquième de cette enveloppe, soit 100 milliards F Cfa, pour les premiers investissements de 2021 et 2022 donne en effet confiance en l’avenir, souligne cette entreprise. Sur le terrain, le mois de mars 2021 a vu l’accélération des opérations. Entre autres, le démarrage du plan de mise à niveau des réseaux de Yaoundé et de Douala.  Un projet qui sera exécuté entre 2021 et 2025, avec un objectif conséquent de réduction des interruptions dues au réseau de distribution.

Marie Louise MAMGUE

1 thought on “Électricité : Plus de 500 barons de la fraude devant la justice

  1. Nous constatons malheureusement que certains agents d’Eneo sont pour la plupart des organisateurs des foyers de fraudes

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *.