Entreprises : le nombre d’emplois permanents augmente de 6% en 2021

Entreprises : le nombre d’emplois permanents augmente de 6% en 2021

Dans son rapport d’étude économique et financière des entreprises, l’INS indique que Entreprises emplois au Cameroun les emplois ont enregistré une légère hausse après une baisse de 2,8% en 2020.

D’après la 20e édition de l’étude économique et financière des entreprises de l’Institut national de la statistique (INS), le nombre d’emplois permanents dans les entreprises a connu une hausse de 0,6% en 2021 après une baisse de 2,8% en 2020.

Peu dynamique de 2017 à 2021 dans le secteur moderne, ce rapport relève néanmoins une évolution dans plusieurs secteurs d’activités, notamment le primaire et le tertiaire. Dans le premier cas, les emplois permanents ont grimpé de 2,4 % en 2021 contre -5,4 % en 2020. Un indicateur qui résulte de la bonne performance de certaines branches telles que l’élevage et la chasse qui connaissent une augmentation de 16,8%. Mais aussi la sylviculture et l’exploitation forestière qui ont enregistré une hausse de 6,0%.

les emplois ont enregistré une légère hausse après une baisse de 2,8% en 2020 (Entreprises emplois au Cameroun)

Par rapport à 2020, l’évolution de l’emploi dans le secteur tertiaire a progressé Entreprises emplois au Cameroun de 0,6%. Cette amélioration s’est faite dans quasiment toutes les branches d’activités, à quelques exceptions près. Notamment dans la branche du commerce de gros et de détail et de réparation de véhicules, qui a baissé de – 0,9% en 2021 contre + 7,3 % en 2020. Cependant, l’on note une perte continue des emplois dans le secteur secondaire.

 

Fruit de la collaboration avec la Direction Générale des Impôts (DGI) et le ministère des Finances (Minfi), cette étude de l’INS a été réalisée à partir de l’exploitation des déclarations statistiques et Fiscales (DSF). Elle a été publiée en juillet  2022, et mise Entreprises emplois au Cameroun en ligne en octobre de la même année.

Michèle EBONGUE

A lire aussi :  Emploi jeune : Plus de 300 000 jeunes diplômés sans qualification professionnelle

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *.