Envenimation: 293 camerounais victimes de morsures de serpents en 2021

Envenimation: 293 camerounais victimes de morsures de serpents en 2021

La région du Nord enregistre le plus grand nombre de personnes mordues avec 63 victimes d’après le rapport de l’étude Snake byte de la Cameroon Society of Epidemiology.

D’après le résumé du rapport de l’étude Snake byte de la Cameroon Society of Epidemiology, les régions de l’Est et du Sud enregistrent les incidences les plus élevées aux morsures de serpents. Soit 888.4 cl brut et 888.2 cl ajusté pour l’Est, et 602.0 cl brut et 601.6 cl ajusté pour le Sud durant ces 12 derniers mois. Cette étude publiée le 17 mai 2022 révèle que chacune des 10 régions du Cameroun connaît une incidence élevée aux morsures de serpents, qui varie de 236.7 à 888.2 pour 100 000 habitants.

A la lecture du tableau des incidences et mortalités par région pour 100 000 personnes par an, la région du Nord a enregistré 63 victimes de morsures de serpent en 2021. Faisant d’elle la zone la plus touchée. Elle est suivie par les régions de l’Est, l’Ouest et le Centre sans la ville de Yaoundé avec respectivement 53, 50 et 43 victimes. Les zones les moins touchées sont le Sud-Ouest, le Nord-Ouest et l’Adamaoua.

Ce travail réalisé grâce à la participation de 63 831 personnes, parmi lesquelles 293 victimes de morsure de serpent révèle que le pays a enregistré au total, 21 cas de décès. La région du Nord, avec 8 cas, compte le plus de décès. L’Est vient en 2e position avec 4 morts. Tandis que le Sud et le Centre, sans Yaoundé, n’enregistrent aucun décès.

 

Envenimation: 293 camerounais victimes de morsures de serpents en 2021

Également, la létalité pour 100 000 habitants varie de 0 à 188.9. Les cas les plus élevés sont au Nord-Ouest, au Sud-Ouest, au Nord et à l’Est. Des 214 victimes interrogées sur les détails cliniques, 95, soit 44% ont présenté un syndrome sévère (cytotoxique, hématotoxique ou neurotoxique).

Compté parmi les pays pionniers de la surveillance épidémiologique hospitalière des morsures de serpent en Afrique, le Cameroun fait partie des pays les plus touchés. Et d’après ce rapport, les envenimations par morsure causent environ deux millions d’accidents sévères par an dans le monde. Soit 81 000-138 000 décès. D’où leur classement par l’Organisation mondiale de la santé (OMS), de maladies tropicales négligées prioritaires.

Michèle EBONGUE

 

1 thought on “Envenimation: 293 camerounais victimes de morsures de serpents en 2021

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *.