Environnement : 244 469 kg de déchets plastiques collectés dans six villes du Cameroun

Ces ramassages ont été réalisés pendant un mois, à Douala, Yaoundé, Bafoussam, Limbé, Garoua et Nkongsamba, dans le cadre du projet « Vacances sans déchets plastiques

L’occupation objective et qualitative des jeunes durant les vacances scolaires, l’assainissement des villes parmi lesquelles celles qui vont accueillir la Can dès Janvier 2022, la recherche des matières pour le passage du Cameroun de l’économie linéaire à la circulaire, sont les objectifs de la campagne Vacances sans déchets plastiques.

Organisé par Recyclage des déchets plastiques (Red-Plast) du 02 août au 03 septembre 2021, ce programme a permis de collecter 244 469 Kg de déchets plastiques, soit environ 5 847 244 bouteilles. Selon le rapport final de cette opération, Yaoundé est la ville qui a enregistré le plus grand nombre de collecte sur les six sélectionnées, avec 145 843 kg de déchets plastiques ramassés par Rest-Plast, et 82 170 par les collecteurs mairies. La ville de Douala  vient en deuxième position avec 46 335 kg dont 5 577 à Douala 1er, 7 057 à Douala 2e, 13 799 Douala 3e, 4 487 à Douala 4e et 8 460 à Douala 5e. Tandis que la collecte des villes de Garoua, Bafoussam, Nkongsamba et Limbé a respectivement été de 18 929, 15 661, 12 326, et 5 375 kg.

Alors que la destination finale de ces emballages plastiques a suscité  des interrogations à la cérémonie de clôture de « Vacances sans déchets plastiques » qui s’est tenue le 3 septembre 2021 à Yaoundé,  Rodrigue Ngonde, Directeur Général de Red-Plast rassure que ces bouteilles plastiques collectées ne retourneront pas dans la rue. « Nous vous en faisons la promesse. Red-Plast ne s’arrête pas à la collecte des déchets Post consommation ménagers et industriels. La transformation et le recyclage entrent dans nos tâches au quotidien », a-t-il confié. A cet effet, « les bouteilles plastiques collectées passeront par un tri sélectif des bouteilles en fonction de leurs types et degré de propreté. Une transformation en Broyats, qui est utilisée comme matière première dans certaines entreprises industrielles se fera, ainsi qu’une transformation en fabrication de pavés industriels et domestiques pour le revêtement du sol et la construction des routes » a-t-il- ajouté.

En plus de décanter les villes des déchets plastiques, cette 9e édition de « Vacances sans déchets plastiques » a permis de recruter plus de 800 jeunes avec pour objectif d’assainir l’environnement. Dans sa projection de 2035, cette structure compte sensibiliser au moins 5 millions de personnes, qui vont effectuer des collectes sélectives de 10 000 tonnes de déchets plastiques à travers 200 points de collecte appuyé par un réseau de 10 000 collecteurs. Ainsi que la réalisation des activités de sensibilisation et de formation des élèves, des étudiants, des associations, des entreprises, des pouvoirs publics, etc. sur l’impact environnemental des déchets et la nécessité d’une plus grande responsabilité citoyenne.

Michèle EBONGUE

Leave comment

Your email address will not be published. Required fields are marked with *.