Extrême-Nord : 533 patients bénéficient des soins chirurgicaux
La délégation des médecins saoudiens

Extrême-Nord : 533 patients bénéficient des soins chirurgicaux

Les interventions chirurgicales gratuites effectuées par des médecins saoudiens en caravane dans cette région concernaient l’anesthésie et les chirurgies générales, glandulaires, gynécologiques, pédiatriques et esthétiques Extrême-Nord soins chirurgicaux.

Fadimatou a retrouvé la joie de vivre. Depuis trois ans qu’elle souffre d’un mal chronique de ventre, elle a finalement pu être soignée. « Le médecin m’a dit qu’il fallait m’opérer depuis 2020, mais je n’avais pas les moyens nécessaires pour payer les frais de l’opération », confie-t-elle. La jeune dame a bénéficié d’une chirurgie gratuite, offerte par les médecins saoudiens dans la région de l’Extrême-Nord, dans le cadre de la 21e caravane médico-chirurgicale qui s’est déroulée du 9 au 22 décembre 2022 à Maroua.

Comme elle, Aissatou a également retrouvé la santé grâce à cette action humanitaire. « Je suis vraiment soulagée parce que j’ai été opérée gracieusement. Cela fait deux ans environs que je traine ma maladie. Je n’avais pas les moyens pour me faire opérer », se réjouit-elle.

Ce convoi chirurgical conduit par le Pr. Ala’a Abd Djabbar, chef du personnel de l’hôpital du roi Fayçal de Riyad en Arabie Saoudite, est une initiative du bureau de l’Assemblée mondiale de la jeunesse musulmane (Wamy) au Cameroun, qui a clôturé ses opérations le 22 décembre 2022 à Maroua.

Extrême-Nord soins chirurgicaux, interventions chirurgicales gratuites effectuées par des médecins saoudiens en caravane

D’après Dr. Abdoul Karim Abbo Yerima, directeur du bureau de la Wamy au Cameroun, cette initiative a pour but d’apporter de l’assistance aux personnes en situation d’incapacité à supporter le coût des soins à cause de leurs conditions financières et de l’insuffisance des soins médicaux nécessaires.

Les médecins saoudiens ont œuvré sur le terrain pendant dix jours. C’est au total 533 interventions chirurgicales gratuites effectués par cette équipe à Maroua. Et ceci dans six spécialités médicales, notamment la chirurgie générale, la chirurgie glandulaire, la chirurgie gynécologique, la chirurgie pédiatrique, la chirurgie esthétique et l’anesthésie.

D’après Dr. Judith Pambe, enseignante chargée de cours à la Faculté de médecine et des sciences biomédicales de l’université de Garoua, cette caravane de chirurgie gratuite a un triple impact : « A court terme, l’accessibilité aux soins chirurgicaux par la population du septentrion qui, dans sa majorité, a un faible pouvoir d’achat. A moyen terme, les bénéficiaires directs sont aussi les étudiants en médecine et les encadreurs pédagogiques que sont les maîtres de stage de chirurgie ayant travaillé en collaboration avec ces médecins venus d’ailleurs. Et enfin, à long terme, les bénéficiaires se sont vus pour les uns soignés, et pour les autres, outillés de nouvelles connaissances théoriques et pratiques qui permettront une meilleure prise en charge de nos populations par les praticiens ».

Jérôme Baïmélé

A lire aussi :  Santé : le Cameroun ne compte pas seulement 25 neurologues

Leave comment

Your email address will not be published. Required fields are marked with *.